L'Algérie part à la traque des nouveaux variants du coronavirus (photo d'illustration)
L'Algérie part à la traque des nouveaux variants du coronavirus (photo d'illustration)

Variant tunisien : son séquençage rassure !

Quelques jours après la découverte d'un variant tunisien, le séquençage complet de cette prétendue nouvelle lignée du coronavirus a rendu son verdict.

Badr Kidiss
Rédigé le

Le variant tunisien n'en est pas vraiment un ! Le séquençage de cette prétendue nouvelle lignée du coronavirus, découverte il y a quelques jours sur deux cas, révèle qu'elle est "dénuée de mutations graves, à l’origine d’une forte propagation du virus, comme c’est le cas des variants britannique, brésilien et sud-africain"

"Les résultats des analyses par la méthode de séquençage de l’ADN du virus actuellement en circulation en Tunisie sont catégoriques. Ce n'est qu'un soupçon d'existence d'une nouvelle souche, et nous sommes certains aujourd'hui à 98% qu’il n’y a pas de mutant tunisien du Covid-19", a expliqué le Dr Tarek Bennaceur, directeur de la Santé du gouvernorat de Tunis lors d’un passage sur les ondes de la radio Mosaïque FM

Une épidémie qui recule

Tarek Bennaceur a aussi rappelé que "tous les indicateurs de la situation sanitaire sont positifs dans le gouvernorat de Tunis et dans tous les États de la République". Avant d'ajouter qu'il y a "une nette diminution du nombre de contaminations quotidiennes et les personnes qui tombent malades ne nécessitent pas d’hospitalisation ceci en plus de la diminution du nombre de décès'. Ce qui confirmerait, selon Bennaceur, "l’inexistence d’un mutant national du Covid-19"

Dernier pays maghrébin à ne pas avoir lancé sa campagne de vaccination, la Tunisie devrait bientôt recevoir un premier lot des piqûres salvatrices. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19 sur le sol tunisien, on recense un peu plus de 230.000 cas confirmés, dont près de 8.000 décès. Pour l'heure, aucun cas de variant britannique, brésilien ou sud-africain n'a été détecté en Tunisie.