Vaccin anti-Covid : Une première simulation dans la région de Casablanca

A l'approche du lancement d'une campagne de vaccination massive contre le coronavirus, le Maroc se prépare à accueillir des millions de doses de vaccins anti Covid-19.

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le
Le Congo veut identifier la souche du coronavirus qui circule sur son territoire (photo d'illustration)
Le Congo veut identifier la souche du coronavirus qui circule sur son territoire (photo d'illustration)

Trois minutes ! C’est tout ce qu’il faudra pour vacciner chaque personne contre le coronavirus (Covid-19). C’est ce qui ressort de la première simulation de la très attendue campagne de vaccination à Médiouna, dans la région de Casablanca. Une opération qui a aussi été l'occasion de familiariser les différentes équipes aux aléas d'une campagne de vaccination massive. 

Alors que le nombre de contaminations semble stagnait à Casablanca, la capitale économique du royaume est toujours l'épicentre du coronavirus au Maroc. Mais en attendant le début des vaccinations qui est espéré avant la fin d'année, la ville se prépare. Une large opération de stérilisation est actuellement menée dans les centres de vaccination casablancais. 

Où aura lieu la campagne ?  

Que ce soit à Casablanca ou à Rabat, tous les centres de santé se mobilisent pour préparer la campagne de vaccination du siècle. En cas de besoin, des infrastructures dépendant du ministère de la Jeunesse et des sports ou de l’Education nationale pourraient même être mises à disposition des autorités sanitaires. 

Selon le journal arabophone Al Ahdath Al Maghribia, le futur vaccin anti-Covid sera administré, tout d'abord, aux personnes prioritaires : services de santé et de sécurité, personnes âgées, corps professoral… Les personnes éligibles sont d’ailleurs déjà sur la liste des autorités suite au recensement qui s’est déroulé il y a quelques jours.