Vaccin anti-coronavirus : le Maroc s'apprête à lancer des essais cliniques

Après avoir conclu un accord avec le laboratoire chinois CNBG, le Maroc s'apprête à entamer dès la semaine prochaine des essais du vaccin anti-coronavirus (Covid-19).

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
Des essais cliniques du vaccin anti-coronavirus sont prévus au Maroc (photo d'illustration)
Des essais cliniques du vaccin anti-coronavirus sont prévus au Maroc (photo d'illustration)

On s'active au Maroc ! Après que les autorités aient décidé de collaborer avec la Chine, les citoyens sont assurés d'être parmi les premières personnes vaccinées contre le coronavirus (Covid-19). Cette collaboration maroco-chinoise devrait même permettre au royaume de produire un vaccin, précise le ministre de la Santé, Khalid A¨ït Taleb.

Estimant qu'un retour à la normale ne sera possible qu'avec un vaccin, le ministre a annoncé que les essais du vaccin vont commencer, dès la semaine prochaine, sur des volontaires. Aït Taleb a aussi rappelé que ce vaccin a déjà été approuvé par plusieurs pays.

Flambée de cas de coronavirus

Le lancement des essais cliniques au royaume est une bonne nouvelle quand on sait que le Maroc enregistre plus d'un millier de cas quotidiens depuis début août. Rien que ce 20 août, le pays a enregistré 1.325 nouveaux cas d'infection et 32 décès, ce qui porte le bilan depuis mars à 47.638 contaminés, dont 775 décès et 32.806 guérisons.

Dans un discours adressé à la Nation à l’occasion du 67-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, le roi Mohammed VI a exhorté les citoyens à plus de civisme pour éviter un nouveau confinement du royaume. "A défaut d’un respect rigoureux et responsable des consignes sanitaires, le nombre de contaminations et de décès ira crescendo", a averti  le monarque, soulignant que dès lors "les hôpitaux ne seraient plus en mesure de faire face à la pandémie".