Le vaccin d'AstraZeneca est attendu au Maroc (photo d'illustration)
Le vaccin d'AstraZeneca est attendu au Maroc (photo d'illustration)

Tunisie, Guinée, Rwanda... tour d'horizon de la vaccination anti-Covid-19 en Afrique

La vaccination contre le coronavirus s'accélère tout doucement en Afrique, même si tous les pays n'ont pas encore reçu leurs premières doses du vaccin anti-Covid-19.

Badr Kidiss
Rédigé le

La deuxième vague de Covid-19 est plus meurtrière. C'est dans ce contexte que tous les gouvernements du continent misent sur la vaccination pour protéger leur population. Si les pays nord-africains ont déjà commencé leurs campagnes de vaccination contre le coronavirus (le 28 janvier au Maroc, le 30 en Algérie), la Tunisie peaufine toujours sa stratégie.

Ce pays maghrébin, qui compte le deuxième plus haut taux de mortalité du continent due au Covid-19, espère recevoir ses premières piqûres salvatrices d'ici le mois de mars. Un peu plus loin, en Afrique de l'Ouest, la majorité des pays ont été retenus pour intégrer l'initiative Covax de l'OMS qui promet de fournir gratuitement des vaccins à 20% de la population.

Négocier avec la Chine ou la Russie

Mais en attendant de recevoir les premiers lots de vaccins, certaines nations n'hésitent pas à jouer leur propre carte. C'est notamment le cas de la Guinée qui a commencé, dès le 30 décembre, à vacciner sa population à titre expérimental avec le vaccin Spoutnik-V. Ou encore le Sénégal qui négocie actuellement avec la Chine pour obtenir le vaccin Sinopharm. Mais c'est le Cap-Vert qui devrait être le premier pays de la région à lancer officiellement sa campagne de vaccination, vu que les vaccins Pfizer du programme Covax sont attendus en février.

Si pour l'heure, aucun pays d'Afrique Centrale n'a démarré sa campagne anti-Covid, les préparatifs s'accélèrent. La Guinée équatoriale a déjà reçu ses premiers vaccins, et le Gabon a planifié son plan de vaccination. Mais le calendrier des campagnes n'a pas encore été officialisé. En Afrique de l'Est, le Rwanda semble avoir une longueur d'avance. Ce dimanche, le ministère rwandais de la Santé a annoncé que le pays a commencé à vacciner des groupes à hauts risques d'infection au Covid-19, tels que les travailleurs médicaux de première ligne, avec des doses limitées de vaccins. En Afrique australe, l'île Maurice et l'Afrique du Sud ont ouvert les vaccinations à leur population. Et si la défiance contre le vaccin anti-Covid ne cesse de grandir sur le sol africain, nul doute que ses premières grandes campagnes de vaccination vont être scrutées à la loupe.