La viande issue d’un abattage clandestin peut mettre votre santé et celle de votre famille en danger (photo d'illustration)
La viande issue d’un abattage clandestin peut mettre votre santé et celle de votre famille en danger (photo d'illustration)

Sénégal : 70% de la viande est-elle vraiment mauvaise?

70% de la viande vendue à Dakar pourrait être impropre à la consommation, selon le le coordonnateur du Comité d’initiative des bouchers pour la transparence sur la viande et la lutte contre la fraude

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Il y a une odeur de scandale. Quelques jours après la découverte de deux chevaux tués et dépecés dans la Grande Niaye de Pikine (le plus grand bassin de production horticole à Dakar), les abattoirs sont pointés du doigt. 

Djiby Ba, le coordonnateur du Comité d’initiative des bouchers pour la transparence sur la viande et la lutte contre la fraude, la corruption, le vol de bétail et l’abattage clandestin estime que "70% de la viande vendue à Dakar provient des abattages clandestinsdu recyclage de cadavres d’animaux, ou de la viande en début de pourrissement à cause d’une mauvaise conservation". 

"C’est ce genre de viande qu’on livre à la population et c’est ce qui explique nos états de santé défaillants", rajoute Djiby Ba dans une interview accordée à DakarActu. De quoi perdre l'appétit... 

Risques sanitaires

La viande issue d’un abattage clandestin peut mettre votre santé et celle de votre famille en danger pour plusieurs raisons :

  • L'animal abattu sans contrôle vétérinaire et sans aucune traçabilité peut être porteur de maladies transmissibles comme les kystes hydatiques (maladie parasitaire provoquée notamment par le fait de manger une viande infectée de mouton, bœuf, cheval, chèvre...) 
  • L'abattage clandestin ne respecte pas les règles d'hygiène, ce qui veut dire que la viande peut facilement être souillée et contaminée par des germes dangereux pour la santé
  • La commercialisation d'une viande directement après l'abattage peut entraîner, sous les effets de la température élevée et de la présence des insectes, des risques de contamination par différentes bactéries

Espérons donc que les autorités assainissent rapidement le secteur des abattoirs en instaurant de bonnes pratiques dans l’abattage des animaux destinés à la consommation.