La rupture des ligaments croisés est redoutée par de nombreux sportifs de haut niveau (photo d'illustration)
La rupture des ligaments croisés est redoutée par de nombreux sportifs de haut niveau (photo d'illustration)

Rupture des ligaments croisés, la blessure redoutée par tant de sportifs

Gervinho, Faouzi Ghoulam, Cheick Ndoye ou encore Nabil Fekir... nombreux sont les footballeurs ayant subi une rupture des ligaments. Mais c'est quoi au juste ? Peut-on la soigner ? Quels sont les risques ? AlloDocteurs Africa vous dit tout.

Nino Gillardeau
Rédigé le , mis à jour le

C'est une blessure redoutée par de nombreux sportifs ! La rupture des ligaments croisés se produit généralement lorsque le genou subit une violente torsion. Et tous les adeptes de football, volley, ski ou encore tennis sont concernés. Car tous les sports dits "sports à pivot" sollicitent particulièrement le genou. Leur pratique entraîne des mouvements répétés de rotation qui fragilisent l'articulation et peuvent provoquer la rupture du ligament croisé en cas de choc latéral ou de torsion importante. 

Le rôle des ligaments

Le genou est une articulation complexe qui rassemble l'os de la cuisse, le fémur, aux autres os de la jambe : le tibia et le péroné. Puis, un autre petit os vient s'ajouter : la rotule. Contrairement aux autres articulations du corps, les surfaces articulaires du genou ne s'articulent pas aussi bien, car la forme des surfaces n'est pas complémentaire : le bas du fémur est arrondi tandis que le haut du tibia est presque plat.

Les différents os du genou ont donc besoin d'être maintenus. C'est le rôle de ce qu'on appelle les ligaments, et il y en a quatre principaux au niveau du genou :  

  • Deux ligaments croisés (antérieur et postérieur) qui relient le fémur et le tibia
  • Deux ligaments latéraux (interne et externe) qui assurent la stabilité latérale du genou

Quelques chiffres …

  • La rupture du ligament croisé antérieur est beaucoup plus fréquente que celle du postérieur
  • La majorité des ruptures du ligament croisé antérieur se produisent lors d'une pratique sportive.
  • La rupture du ligament croisé est au moins 3 fois plus fréquente chez la femme

Traitement : chirurgie ou rééducation ?

Un ligament croisé rompu ne cicatrise pas naturellement. D'abord, il faut attendre le dégonflement du genou. Ensuite, il est possible d'envisager une intervention chirurgicale. Que ce soit le français Nabil Fekir, le sénégalais Cheick Ndoye, l'algérien Faouzi Ghoulam ou tout récemment, le tunisien Ayman Ben Mohamed, nombreux sont les footballeurs de haut niveau qui ont recours à la chirurgie, vu leur calendrier professionnel. La chirurgie leur permet donc de retrouver la stabilité de leur genou le plus rapidement possible.

Quant aux sportifs amateurs, un traitement par rééducation peut suffire. Néanmoins, en cas de lésions associées, il faut réagir le plus rapidement possible et la chirurgie s'impose. Quelque soit le cas de figure, une rupture des ligaments croisés doit être traitée, car à terme, si elle n'est pas soignée correctement, elle peut déboucher sur de l'arthrose.