Le Raja de Casablanca est à nouveau frappé par le coronavirus (photo d'illustration)
Le Raja de Casablanca est à nouveau frappé par le coronavirus (photo d'illustration)

Raja de Casablanca : le club de foot touché par le virus du Covid-19

A la veille de son match couperet contre le club sénégalais, Teungueth FC, en marge du deuxième tour retour de la Ligue des champions de la CAF, le Raja de Casablanca est à nouveau frappé par le coronavirus.

Badr Kidiss
Rédigé le

Le monde du football est toujours secoué par l'épidémie de coronavirus. Même si tout a été mis en oeuvre pour se protéger de cette maladie infectieuse, le Covid-19 est capable de s'immiscer partout. Et le Raja de Casablanca vient d'en faire l'amère expérience. Alors qu'ils s'apprêtent à défier le Teungueth FC - ce mardi 5 janvier - dans le cadre de la deuxième phase retour de la Ligue des champions de la CAF, les Verts ont annoncé l'identification de deux nouveaux cas de coronavirus. 

A la veille de leur match, les poulains de Jamal Sellami ont été testés. Et aux dernières nouvelles, un joueur de l'effectif s'est avéré positif au coronavirus ainsi qu'un membre du staff administratif. Une mauvaise nouvelle pour le club casablancais qui caracole en tête de la Botola Pro (championnat marocain de football).  

Touché à plusieurs reprises

Déjà frappé à plusieurs reprises par le Covid-19, le Raja Casablanca n’est toujours pas épargné par la maladie. Le mois dernier, 10 jeunes joueurs du centre de formation et un membre de l'administration ont été testés positifs au nouveau coronavirus. Ce qui avait obligé la direction du club à fermer le centre de formation. Depuis, les Verts se sont fournis en gel hydroalcoolique et en masques, tout en sensibilisant leurs adhérents sur les gestes barrière. Mais en attendant la future campagne de vaccination au Maroc, le virus du Covid-19 continue de circuler.

Rappelons que lors de la phase aller, le Raja a fait un match nul (0-0). En cas de victoire ce mardi, le club casablancais serait qualifié pour la phase de poules.