Rage, dengue, bilharziose... ces maladies tropicales négligées qui pèsent sur l'Afrique

Rage, dengue, bilharziose... ces maladies tropicales négligées qui pèsent sur l'Afrique

A l'occasion de la deuxième journée mondiale des maladies tropicales négligées, on vous présente les pathologies qui menacent la santé de millions de personnes sur le continent africain.

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le

Elles touchent près de 2 milliards de personnes dans le monde, mais personne n'en parle ou presque. Elles, ce sont les maladies tropicales négligées (MTN). Ces dernières sont principalement des maladies infectieuses qui sévissent dans les milieux pauvres, surtout dans la chaleur et l’humidité des climats tropicaux. 

A l'occasion de la deuxième journée mondiale des maladies tropicales négligées, ce 30 janvier, AlloDocteurs Africa vous en dit plus sur les 5 MTN les plus redoutées sur le continent africain : 

L'ulcère de Buruli

Troisième maladie tropicale mycobactérienne la plus fréquente au monde après la lèpre et la tuberculose, l'ulcère de buluri inquiète. Cette maladie, dont on ne connait pas encore le mode exact de transmission, se caractérise par de gros ulcères pouvant entraîner une invalidité permanente, et on la rencontre essentiellement en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale. S'il n'est pas traité, l'ulcère de buluri peut entrainer des complications et des amputations. Et pour le dépister, il faut réaliser... un test PCR. 

La dengue

C'est la maladie transmise par les moustiques qui se développe le plus rapidement dans le monde !  L’OMS estime à près de 390 millions le nombre de cas annuels de dengue. Et la maladie se propage encore. Avant 1970, seuls neuf pays avaient connu de graves épidémies de dengue. Aujourd’hui, la dengue touche plus de 100 pays, et plus de 3,9 milliards de personnes sont exposées à ce risque dans le monde.

La rage

Elle entraîne des milliers de décès chaque année. Transmise à l'être humain par les animaux (essentiellement les chiens), la rage est une maladie qui sévit dans les populations ayant un accès limité aux soins. Selon l'OMS, plus de 95% des cas humains de rage surviennent en Afrique et en Asie, surtout chez les enfants. Mais heureusement, elle est évitable par la vaccination ! 

La filariose lymphatique

Causée par un ver appelé filaire, la filariose infecte plus de 120 millions de personnes dans le monde. Transmise par des piqûres de moustiques, cette maladie ne se distingue par aucun signe au début. Ce n'est que plus tard que le sujet infecté subit des poussées de fièvre successives dues à une inflammation des ganglions et des vaisseaux lymphatiques.

La shistosomiase

Son nom ne vous dit certainement pas grand-chose, mais c'est la deuxième maladie parasitaire dans le monde après le paludisme. La schistosomiase, qui est aussi appelée bilharziose ou fièvre de l'escargot, touche chaque année près de 200 millions de personnes. Elle provoque des douleurs abdominales, des diarrhées et peut rapidement tuer. En général, les personnes qui développent cette maladie ont été en contact avec de l'eau douce contaminée par les défécations à l'air libre.