Peu touché par le coronavirus, le Gabon assouplit les restrictions sanitaires

Le Gabon, où l'épidémie de Covid-19 est en perte de vitesse, a annoncé un léger assouplissement des restrictions sanitaires, lors d'une conférence de presse à Libreville.

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le
Plusieurs rumeurs d'infection au nouveau coronavirus sèment la panique à Libreville
Plusieurs rumeurs d'infection au nouveau coronavirus sèment la panique à Libreville

Petit à petit, la vie revient à la normale ! Plus ou moins épargné par l'épidémie de coronavirus (Covid-19), le Gabon a annoncé l'"allègement des mesures restrictives". Alors que le couvre-feu était appliqué entre 20h et 5h du matin depuis le 30 juin dernier, le ministre de l'Intérieur, Lambert Noël Matha, a précisé qu'il devra désormais être respecté à partir de 22h. Avant d'ajouter que "les rassemblements, jadis limités à 10 personnes, seront limités à 30 personnes maximum".

Dès le 30 octobre, les lieux de culte pourront aussi rouvrir avec des conditions strictes: obligation pour chaque fidèle de donner ses coordonnées afin de "retrouver les cas contacts" si contamination, des rassemblements limités à un par semaine et des célébrations de maximum 45 minutes à 1 heure. 

Réouverture des restaurants

Les autorités ont également annoncé la réouverture de tous les restaurants jusqu'à 21H00 à partir du 30 octobre, à condition de respecter un protocole sanitaire strict. Jusqu'à présent, seuls les restaurants avec terrasse étaient autorisés à ouvrir. 

Par ailleurs, les vols nationaux reprennent mais les mesures concernant les vols internationaux restent inchangées: limitation à trois vols par semaine par compagnie et obligation de test négatif au Covid-19 datant de moins de cinq jours à l'arrivée.  A ce stade, le Gabon compte officiellement 8.869 cas de Covid-19 dont 54 décès.