Non, l'oignon n'est pas efficace contre une morsure de serpent

Alors qu'une publication virale sur les réseaux sociaux suggère que l'oignon serait un remède pour soigner une morsure de serpent, de nombreux toxicologues ont tenu à la démentir.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
En Afrique du Sud, le Cape Cobra est un serpent très nerveux et agressif
En Afrique du Sud, le Cape Cobra est un serpent très nerveux et agressif

"REMÈDE CONTRE LA MORSURE DE SERPENT. Remède testé et approuvé", assure une publication partagée plus de 17.000 fois sur Facebook depuis fin avril. L'auteur de ce message viral prescrit de consommer trois gros oignons en cas de morsure, pour "vomir tout le venin" répandu dans l’organisme. Faux, alertent des toxicologues qui expliquent que le seul traitement efficace est un sérum antivenimeux. Mais à en juger par les centaines de messages de remerciement sous le post viral, bon nombre d’internautes y croient. 

Ce message suscite autant de réactions parce que les morsures de serpent représentent un problème de santé publique en Afrique, comme le montre ce reportage au Soudan du Sud de l’ONG Médecins sans frontières. Chaque année, le continent africain enregistre entre 435.000 et 580.000 de morsures nécessitant un traitement. 

Le venin de serpent peut notamment "entraîner une paralysie pouvant bloquer la respiration; des troubles sanguins aboutissant à des hémorragies fatales; des insuffisances rénales irréversibles et des lésions tissulaires susceptibles de provoquer des incapacités définitives et l’amputation d’un membre, explique l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

"Manger des oignons n'a aucun effet"

Mais, contrairement à ce que laisse croire le message viral, "manger des oignons n'a aucun effet contre le venin de serpent", explique Ashley Kemp, directrice à l’African Snakebite Institute, un organisme sud-africain spécialisé dans la recherche sur les morsures de serpents. Cette experte prévient d'ailleurs que le venin de serpent est de composition complexe et varie considérablement d'une espèce à l'autre. "Il peut même y avoir des variations dans la puissance du venin au sein d'une même espèce", affirme-t-elle. 

Elle souligne d’ailleurs que "manger des oignons donnerait très probablement des nausées à la victime d'une morsure de serpent, ce qui pourrait plutôt entraîner de graves complications". Selon elle, le réflexe doit être d’immobiliser d’abord la victime puis la conduire dans un centre médical le plus tôt possible. Même son de cloche au centre anti-poison de Dakar, au Sénégal, où l'on répète sans cesse que "l’oignon n’est pas un remède contre la morsure de serpent". Les spécialistes conseillent plutôt de consulter un médecin ou de "courir" vers une pharmacie pour un antivenin, dans le pire des cas. 

Ashley Kemp déplore aussi la circulation de conseils comme celui de manger des oignons pour soigner une morsure de serpent. "La morsure de serpent est souvent une urgence médicale, plus tôt le patient se rend à l'hôpital et reçoit un antivenin (si nécessaire), meilleures sont ses chances de guérison", insiste-t-elle, rappelant qu'avaler "n'importe quelle substance est une perte de temps, car cela ne fait rien pour ralentir ou arrêter la propagation du venin. Le seul traitement efficace pour l'envenimation grave par morsure d'un serpent potentiellement mortel est l'antivenin". 

Source : AFP