Maroc : Une "guerrière contre le cancer" nous a quittés

Au Maroc, l'une des" guerrières" à l'origine de la campagne virale qui exige une meilleure prise en charge du cancer vient de nous quitter. La rédaction d'AlloDocteurs.Africa présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches de la défunte.

Badr Kidiss
Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Le dépistage précoce est important pour prévenir le cancer du sein
Le dépistage précoce est important pour prévenir le cancer du sein

L'année 2020 commence de manière tragique au Maroc ! Rajaa Bouziane, l'une des guerrières à l'origine de la campagne sur Facebook qui exige un accès gratuit aux médicaments contre le cancer, est morte ce samedi 3 janvier. 

"Rajaa, l'une des guerrières contre le cancer, est morte. C'est à cause de situation qu'on a voulu lancer la campagne ‫#‏مابغيناش_نموتو_بالسرطان‬ (On ne veut pas mourir du cancer) et on réclame notre droit à un traitement gratuit", explique Latifa Hijgh Saih, l'une des amies de la défunte qui est aussi atteinte d'un cancer. 

Si un fonds pour lutter contre le cancer pourrait bientôt voir le jour sous l'impulsion de cette campagne, beaucoup de "guerrières" regrettent que Rajaa n'ait pas pu bénéficier des traitements adéquats "quand elle en avait le plus besoin". Faute de médicaments disponibles, la défunte rencontrait beaucoup de difficultés pour faire ses séances de soins de manière régulière selon nos confrères de Yabiladi. La rédaction d'AlloDocteurs.Africa présente ses sincères condoléances à ses proches. Notre rédaction salue son combat et continuera à faire entendre sa voix et celle de tous ceux qui se battent pour une meilleure santé et prise en charge des malades en Afrique.