Maroc : quand pourra-t-on de nouveau voyager en Europe ?

C'est une question que tout le monde se pose au Royaume. A l'ère du coronavirus (Covid-19), pourra-t-on voyager en Europe pour des raisons familiales, professionnelles ou pour les vacances ?

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le
Au sein de l’avion, le port du masque est obligatoire sur tous les vols RAM et les bagages cabines sont restreints à un sac pour enfant, un sac pour ordinateur et un sac à main.
Au sein de l’avion, le port du masque est obligatoire sur tous les vols RAM et les bagages cabines sont restreints à un sac pour enfant, un sac pour ordinateur et un sac à main.

Serait-ce le bout du tunnel ? Depuis l'apparition du coronavirus au royaume et la fameuse fermeture des frontières, les Marocains ne peuvent plus quitter le pays. La récente augmentation du nombre de cas dans les services de réanimation et l'instauration d'un couvre-feu national pour le réveillon du Nouvel An ne vont sans doute pas changer la donne. 

Mais si en août dernier, l'Union européenne (UE) a retiré le Maroc de la liste des pays exemptés de restriction de voyage, l'Espagne semble prête à nous accueillir à bras ouverts. Ou presque. Il y a quelques jours, le ministre espagnol de la Santé a expliqué qu'il suffisait de présenter le résultat d'un examen biologique de dépistage virologique (un test PCR ou un TMA par exemple) pour voyager en Espagne. Mais est-ce vraiment possible ? 

Un flou total

A l'heure où ces lignes sont écrites, les frontières aériennes, terrestres et maritimes du Maroc sont théoriquement fermées jusqu'au 10 janvier inclus. Mais le royaume permet aux voyageurs d'entrer sur son territoire et d'en ressortir,  à condition de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures et une réservation d'hôtel/riad confirmée. 

Du côté de l'Union européenne, si la liste des pays dont les citoyens peuvent sur le "vieux continent" sans restrictions sanitaires est établie sur la base de l'évolution du coronavirus, elle n'est pas contraignante. Autrement dit, chaque Etat membre de l'UE est responsable des voyageurs qu’il laisse entrer sur son territoire. Si l'Espagne ou la France sont prêtes à accueillir des voyageurs marocains, rien ne les empêchent de le faire. Encore faut-il qu'on puisse quitter le royaume...