Maroc : Les patients Covid asymptomatiques seront mis en quarantaine chez eux

Afin de désengorger les hôpitaux, mais aussi de rassurer les personnes atteintes de coronavirus, le ministère de la Santé va permettre un isolement à domicile dans certains cas.

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le
A Casablanca,  l'hôpital 20 Août (Ibn Rochd) est en première ligne face au coronavirus
A Casablanca, l'hôpital 20 Août (Ibn Rochd) est en première ligne face au coronavirus

Depuis le début de la pandémie Covid-19, les hôpitaux ont souvent été engorgés. Notamment depuis le déconfinement. En une semaine, le Maroc a atteint un chiffre record de contaminations et les célébrations de la fête du mouton font craindre le pire aux professionnels de santé.

Dans les grandes villes, les structures hospitalières nécessitent davantage de lits comme à Tanger ou encore Casablanca. Selon nos confrères au 360, c’est dans cette optique que le ministère de tutelle aurait décidé de les désengorger en permettant à certains patients asymptomatiques de demeurer chez eux lors du traitement.

Une crainte en moins

Cette décision soulagera aussi les Marocains craignant une mise en quarantaine hospitalière. Cela les encouragera sans doute à se faire dépister lors de l’apparition des premiers signaux. Suite à quoi une équipe médicale pourra se rendre chez le patient afin de décider si les conditions sanitaires sont réunies pour un isolement.

Les patients seront suivis par le comité scientifique et technique relevant du ministère de la Santé et se devrait se voir prodiguer en traitement le protocole Chloroquine et Azithromycine, très décrié dans d'autres pays.