La liposuccion est l’opération esthétique la plus pratiquée dans le monde (Illustration)
La liposuccion est l’opération esthétique la plus pratiquée dans le monde (Illustration)

Maroc : les opérations de chirurgie esthétique peuvent tuer

On ne le dira jamais assez, les opérations de chirurgie esthétique comportent des risques. Elles peuvent même tuer, comme ce qui vient de se passer au Maroc.

Badr Kidiss
Rédigé le

Mourir pour être belle ! Alors que les opérations de chirurgie esthétique se banalisent de Casablanca à Yaoundé, on a tendance à oublier que ces opérations peuvent être dangereuses, voire mortelles. Au Maroc, une femme âgée de 31 ans est morte suite à une liposuccion réalisée dans l'une plus grandes cliniques de chirurgie esthétique du pays.

Si la liposuccion est l'opération chirurgicale la plus demandée dans le monde, elle n'est pas sans risques. Cette opération - qui consiste à aspirer les cellules graisseuses - peut être notamment à l'origine d'embolies pulmonaire, de nécroses, d'hématomes et d'infections. Dans le cas de la victime marocaine, la liposuccion a causé une embolie graisseuse pulmonaire. Cette complication rare, dans laquelle la graisse bloque les vaisseaux sanguins, est souvent fatale. 

Selon le communiqué de la clinique Guess qui a réalisé cette opération, la patiente ne présentait aucun antécédent médical particulier. "Programmée depuis plusieurs jours, l’opération a été précédée d’analyses préopératoires et d’une consultation d’anesthésie dont les résultats se sont révélés favorables. Suite à l’intervention et après une nuit passée à la clinique, la patiente a été victime le matin d’un malaise cardio-respiratoire", explique la clinique. Mais alors qu'il n'existe aucun registre des complications ou des morts dus à des opérations de chirurgie esthétique, les chirurgiens sont appelés à bien informer les patients. Plus que jamais.