Mali : l'ex-président, IBK, hospitalisé pour un "contrôle de routine"

L'ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, a été admis mardi soir dans une clinique de Bamako pour un "simple contrôle de routine".

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le
L'ancien président malien lors d'une allocution en 2018
L'ancien président malien lors d'une allocution en 2018

On n'avait plus entendu parler de lui ! Depuis qu'il a regagné son domicile à Bamako le 27 août dernier, l'ancien président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta dit "IBK", n'a plus été vu en public. Mais son entourage a indiqué qu'il vient d'être hospitalisé "dans une clinique privée de Bamako pour un contrôle. Il rentre chez lui dans l'après midi", a expliqué, ce matin, un membre de son proche entourage ayant requis l'anonymat. 

"Oui, il y a quelques heures, le président est arrivé pour un contrôle de routine qu'il devait faire depuis un moment. Tout va bien, il repart en principe dans l'après-midi", a précisé cette source médicale s'exprimant également sous couvert d'anonymat. Un responsable de la clinique où il a été admis mardi soir a, lui aussi, confirmé l'information.

Autorisé à quitter le Mali pour des soins médicaux

L'ancien président, élu en 2013 et réélu en 2018 pour un mandat de cinq ans avait subi il y a quelques mois une intervention à la mâchoire à l'étranger pour un "terrible mal de dents", a précisé son entourage, selon lequel "il va bien aujourd'hui".

En annonçant sa libération, la junte avait indiqué que l'ex-président était autorisé à quitter le Mali si nécessaire pour des soins médicaux.  Interrogé sur cette possibilité mercredi, une autre source médicale a affirmé que "c'était déjà envisagé pour un contrôle". "Nous verrons le moment venu", a-t-elle ajouté.