L'ancien président malien lors d'une allocution en 2018
L'ancien président malien lors d'une allocution en 2018

Mali : l'ex-président, IBK, hospitalisé pour un "contrôle de routine"

L'ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, a été admis mardi soir dans une clinique de Bamako pour un "simple contrôle de routine".

AlloDocteurs Africa
Rédigé le

On n'avait plus entendu parler de lui ! Depuis qu'il a regagné son domicile à Bamako le 27 août dernier, l'ancien président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta dit "IBK", n'a plus été vu en public. Mais son entourage a indiqué qu'il vient d'être hospitalisé "dans une clinique privée de Bamako pour un contrôle. Il rentre chez lui dans l'après midi", a expliqué, ce matin, un membre de son proche entourage ayant requis l'anonymat. 

"Oui, il y a quelques heures, le président est arrivé pour un contrôle de routine qu'il devait faire depuis un moment. Tout va bien, il repart en principe dans l'après-midi", a précisé cette source médicale s'exprimant également sous couvert d'anonymat. Un responsable de la clinique où il a été admis mardi soir a, lui aussi, confirmé l'information.

Autorisé à quitter le Mali pour des soins médicaux

L'ancien président, élu en 2013 et réélu en 2018 pour un mandat de cinq ans avait subi il y a quelques mois une intervention à la mâchoire à l'étranger pour un "terrible mal de dents", a précisé son entourage, selon lequel "il va bien aujourd'hui".

En annonçant sa libération, la junte avait indiqué que l'ex-président était autorisé à quitter le Mali si nécessaire pour des soins médicaux.  Interrogé sur cette possibilité mercredi, une autre source médicale a affirmé que "c'était déjà envisagé pour un contrôle". "Nous verrons le moment venu", a-t-elle ajouté.