La tuberculose pulmonaire représente 70% des cas de tuberculose dans le monde
La tuberculose pulmonaire représente 70% des cas de tuberculose dans le monde

Mali : Finissons-en avec la tuberculose !

La tuberculose est une maladie infectieuse d’origine bactérienne (bacille de koch), potentiellement grave qui touche principalement les poumons, mais également d’autres organes comme les reins, les os ou le foi dans des cas sévères. Les bactéries qui provoquent cette maladie se propagent lorsque la personne infectée tousse ou éternue.

Mariétou Macalou
Rédigé le , mis à jour le

Les symptômes sont connus depuis longtemps. La tuberculose pulmonaire se manifeste par des toux persistantes (au-delà de 15 jours) avec du sang, une fièvre légère, une perte considérablement d'appétit et de poids, des sueurs nocturnes…

Au Mali, cette maladie demeure une question de santé publique. En 2016, elle a atteint près de 8000 personnes principalement des enfants de moins de 15 ans, avec un taux de décès de 10%. Le Mali étant un pays en voie de développement, certains facteurs liés à l'hygiène et à la couverture sanitaire, favorisent ce bilan tragique.

Une maladie parfaitement traitable

Le traitement de la tuberculose est pourtant connu. Il repose sur l’association de quatre antibiotiques à savoir (isoniazide, rifampicine, pyrazinamide et ethambutol), et ce pendant 6 mois. Ces molécules viennent renforcer le vaccin BCG, efficace, mais pas à 100%.  Au Mali, l'analyse pour diagnostiquer la tuberculose et son traitement sont gratuits sur toute l’étendue du territoire.

Pour démontrer leur volonté à éradiquer complètement ce mal, les autorités maliennes ont mis en place des structures de prise en charge un peu partout. l’objectif est de sensibiliser le plus grand nombre de personnes sur les modes de transmission ainsi que les mesures d’hygiène à adopter pour ne jamais rencontrer la tuberculose.

 Des conseils simples

Bouclons par quelques conseils aux personnes infectées :

- pour minimiser ou carrément éviter la contagion, évitez de cracher n’importe où !
- Protégez-vous quand vous voulez tousser ou éternuer et respectez jusqu’au bout le traitement
- Pensez à protéger votre entourage

Si tout le monde les respecte, la tuberculose ne sera peut être bientôt qu’un mauvais souvenir.