Lutte contre le VIH/SIDA : les USA triplent leur aide au Cameroun !

La contribution du pays de Donald Trump pour l’année 2020 passe à 97 millions de dollars (57 milliards de Francs CFA). Cette augmentation récompense les efforts du gouvernement camerounais dans la lutte contre la maladie.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le
Lutte contre le VIH/SIDA : les USA triplent leur aide au Cameroun !

La communauté des acteurs de la lutte contre le VIH / SIDA au Cameroun a reçu une très bonne nouvelle ! Le 14  janvier, l’ambassade des Etats-Unis dans le pays a par voie de communiqué annoncé qu’elle triplait son aide au programme de lutte contre la “pandémie du siècle“, pour l’année 2020. Le pays de Donald Trump va débloquer 97 millions de dollars US (57 milliards de Francs CFA) cette fois-ci.

Il salue ainsi à sa manière les efforts de son partenaire.  “L’ambassade des États-Unis félicite le gouvernement du Cameroun pour sa décision d’éliminer les frais relatifs au dépistage, consultations et examens biologiques du VIH dans les formations sanitaires publiques et les organisations à base communautaires agréés“, lit-on dans l’annonce des partenaires du Cameroun.

Les obstacles financiers qui éloignaient les malades disparaissent

Les Etats-Unis d’Amérique considèrent que la suppression des barrières financières d’accès aux soins va aider le Cameroun à maîtriser l’épidémie du VIH. Le partenaire du Cameroun pense que la barrière financière au traitement ayant été éliminée “beaucoup plus de personnes devraient pouvoir se faire dépister, suivre le traitement et avoir une charge virale supprimée“.

Le gouvernement américain, par le biais du PEPFAR (President's Emergency Plan for AIDS Relief) se dit fier de s’associer au gouvernement et au peuple camerounais pour accélérer la lutte contre la maladie. Outre le colossal appui financier, il apporte en 2020 des traitements antirétroviraux, le dépistage du VIH et la fourniture de soins et un soutien aux orphelins, aux enfants vulnérables ainsi qu'à leurs parents et tuteurs.

Le PEPFAR qui fait le bonheur du Cameroun aujourd’hui est un plan d'aide d'urgence à la lutte contre le sida à l'étranger lancé en 2003 par le président des États-Unis George Walker Bush. A travers ce programme, le gouvernement américain dit vouloir aider le Cameroun à mettre fin au VIH / Sida en tant que menace pour la santé publique d’ici 2030.