Crédit Photo: Shivmirthyu/Pixabay
Crédit Photo: Shivmirthyu/Pixabay

Les trois quarts des employés de centres d’appel victimes de stress !

72% des personnes travaillant en centre d’appel souffrent de stress, 37% jugent le rythme de travail effréné... Ce secteur, très pourvoyeur d'emplois, doit se remettre en cause.

Sarah Jelloul
Rédigé le , mis à jour le

C'est une affaire sérieuse ! Le stress n’est pas qu’un simple sentiment de dépassement. Il s’agit d’une pathologie pouvant affecter la santé physique et mentale des gens qui en souffrent. Selon une étude menée par ReKrute, site dédié au recrutement en ligne, 72% des employés de centres d’appel souffrent de stress. Parmi les personnes interrogées, 25% sont dans le secteur de l'exportation, de la vente et du commerce et 9% dans l'électronique, la comptabilité, la gestion et la finance.

Cette enquête s’est adressée à 1.359 personnes actuellement en poste au Maroc. Et le stress n'est pas leur seul souci... Le rythme effréné lié aux atteintes d’objectifs toujours croissants est aussi cité dans les points faibles de ce type d’entreprise à 37%. La maigre rémunération vient en troisième position selon 35% des employés.

Des avis qui divergent

Certains centres d’appel commencent à réagir et tentent de combattre ce fléau en réduisant le stress au travail via des salles de repos, des journées de détente, des salles de jeux… Ils restent une exception alors que la plupart ne raisonne qu'en terme de productivité.

Les employés n'ont souvent pas le choix... Si nombreux sont ceux qui souffrent de stress, ils le sont aussi à reconnaître devoir en passer par les centres d’appel pour booster leur carrière. 35%  des salariés estiment ainsi que c’est un milieu riche en opportunités. 54% ont déclaré avoir eu l’occasion de trouver un emploi grâce à leur expérience en centre. 41% des répondants trouvent aussi que le salaire est attractif. Mais aucun job ne mérite qu'on y laisse sa santé !