Le manque d'hygiène est l'un des facteurs de risque de la lèpre
Le manque d'hygiène est l'un des facteurs de risque de la lèpre

Les bons réflexes à adopter pour éviter la lèpre

La lèpre touche près de 3 millions de personnes dans le monde et peut entraîner de graves mutilations si elle n'est pas traitée. On vous explique comment limiter les risques de contracter la maladie, et les signes qui doivent vous alerter.

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le

Lésions cutanées, mutilations qui mènent à l'amputation, paralysie... autant de complications liées à la lèpre qui font peur. Pourtant, en étant vigilant et en ayant les bons réflexes, il est possible d'éviter les atteintes graves de cette maladie tropicale négligée. A l'occasion de la journée mondiale des malades de la lèpre célébrée le dernier week-end du mois de janvier, on vous explique comment vous protéger. 

Face à la lèpre, l'hygiène est l'un des premiers réflexes à prendre : se laver régulièrement avec de l'eau propre et du savon et surveiller particulièrement l'hygiène des enfants, nettoyer son habitation, changer les draps, les nattes, ouvrir les fenêtres, secouer les tissus... Avoir une bonne alimentation est aussi important, car en se nourrissant correctement et en quantités suffisantes, on donne toutes les chances à son corps d'avoir un système immunitaire fort, qui saura se défendre contre les maladies. 

Repérer les signes avant-coureurs

Pour prévenir les complications de la lèpre, il faut être vigilant. Voici quelques symptômes que vous pouvez vous-mêmes identifier et qui doivent immédiatement vous alerter :

  • L'apparition sur la peau de tâches blanchâtres ou rose pâle
  • Les taches ne transpirent pas, contrairement au reste de la peau
  • Ces taches sont insensibles : vous ne sentez rien lorsque que vous passez le doigt dessus. Un bon moyen de faire le test de l'insensibilité est de piquer la zone avec une aiguille propre. 

Si vous constatez l'apparition de ce type de tâche, il faut immédiatement vous rendre chez un médecin ! Si vous avez moins de 5 taches, vous souffrez sans doute d'une forme de lèpre assez peu contagieuse et en prenant le traitement prescrit par un professionnel de la santé, la guérison est possible en 6 mois. Au-delà de 5 taches, c'est probablement une lèpre plus agressive et surtout plus contagieuse, dite "multibacillaire". Le traitement dure alors un an, et il est d'autant plus important de consulter un spécialiste. Ce dernier pourra prescrire un traitement préventif aux personnes de votre entourage. Comme toujours, en cas de doute, le réflexe le plus important est de consulter !