Le vaccin contre la grippe, de moins en moins accessible en Tunisie

Mauvaise nouvelle, le vaccin antigrippal va être plus cher sur le sol tunisien.

Badr Kidiss
Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Le vaccin contre la grippe, de moins en moins accessible en Tunisie

C'est une maladie très contagieuse qui peut être grave ! La grippe est une infection virale qui touche en moyenne 700.000 personnes chaque année en Tunisie. Elle est aussi à l'origine de nombreux décès sur le sol tunisien. Pour faire face à cette maladie, des campagnes de sensibilisation sur l'importance de la vaccination sont régulièrement organisées. Mais cette année, le vaccin contre la grippe risque d'être plus cher que prévu. 

Le président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens, Ali Bsila, a expliqué que le prix du vaccin antigrippe devait passer d'environ 16 dinars à 50 dinars. Une situation qui s'expliquerait, selon Bsila, par le "renforcement de la composition" du vaccin par "de nouveaux constituants qui sont de nature à en consolider l'efficacité contre toutes les mutations du virus de la grippe saisonnière, pouvant se propager en Tunisie et dans le monde, cet hiver". 

Vacciner les plus âgés

Alors que la campagne de sensibilisation contre la grippe s'apprête à commencer, le virologue membre du comité scientifique de lutte contre la propagation du coronavirus, Dr Mahjoub Aouni, rappelle la nécessité de vacciner les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques contre la grippe saisonnière. Cela permettrait, selon le Dr Aouni, d'éviter la confusion avec le Covid-19, dont les symptômes sont similaires à ceux de cette maladie. 

A l'heure où l'on assiste au retour des virus saisonniers dans toute la Tunisie, le nouveau vaccin antigrippe devrait, aux yeux de Ali Bsila, être d'une grande efficacité contre la grippe. Encore faut-il avoir les moyens de se protéger.