Chambre d'hôpital (Image d'illustration)
Chambre d'hôpital (Image d'illustration)

Le Maroc veut augmenter le nombre de lits dans ses hôpitaux

Au Maroc, le secteur de la santé publique devrait connaître une refonte en 2021. Toujours empêtré dans la deuxième vague du Covid-19, le royaume s'apprête à augmenter le nombre de lits dans ses hôpitaux.

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le

Ça se précise ! Quelques jours après l'annonce de l'augmentation du budget alloué à la santé publique, le ministre Khalid Ait Taleb, a promis l'augmentation du nombre de lits dans les hôpitaux du royaume dès 2021. Plus de 2.260 lits supplémentaires sont attendus dans les différents établissements hospitaliers.  

En parallèle, les autorités s'apprêtent à reconstruire le Centre hospitalier et universitaire (CHU) Ibn Sina de Rabat. Elles s'engagent aussi à construire huit centres hospitaliers provinciaux, un centre hospitalier régional à Oujda et 11 hôpitaux de proximité. Rien que ça.

Une couverture sociale pour tous les Marocains

Autre priorité de Khalid Ait Taleb en 2021 : l’élargissement de la couverture médicale à tous les Marocains, comme annoncé par le roi Mohamed VI. "Le moment est venu de lancer, au cours des cinq prochaines années, le processus de généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains", a expliqué le souverain fin juillet 2020.  

Mais cette réforme du système de santé ne s'arrêtera pas là. Alors que le Maroc envisage de produire un vaccin anti-Covid pour toute l'Afrique, les autorités sanitaires tentent aussi de promouvoir l'industrie pharmaceutique nationale. A l'ère du coronavirus, le royaume compte aussi renforcer sa veille épidémiologique pour mieux protéger l'ensemble de ses citoyens.