Le Maroc se dote d'un test de diagnostic pour des thérapies ciblées anti-cancers

Le Royaume dispose d'un nouveau test de diagnostic moléculaire qui facilite l'accès à des traitements adaptés à chaque patiente qui souffre d'un cancer du sein.

Kaoutar Adghirni
Rédigé le
Le test de diagnostic moléculaire du cancer du sein développé par MASciR
Le test de diagnostic moléculaire du cancer du sein développé par MASciR  —  MASciR

Le Maroc prend les devants. Alors que le Royaume a inscrit la lutte contre le cancer du sein parmi les priorités de ses politiques de santé publique, les efforts se multiplient pour améliorer le dépistage et la prise en charge de cette maladie qui fauche chaque année la vie d'au moins 3.700 Marocaines.

Un nouveau test pour une thérapie ciblée

Il existe en fait plusieurs cancers du sein, en fonction de leurs caractéristiques : le cancer dit luminal, le cancer HER2 positif, le cancer triple négatif, le cancer basal like. Connaître donc le type permet d'affiner la prise en charge. 

On sait que pour le cancer du poumon ou le cancer du sein, de nombreuses mutations génétiques peuvent être à l’origine du développement de la maladie. C'est pour cette raison qu'il est important, en plus du diagnostic classique qui détermine le type de cancer dont est atteint un patient, de réaliser un diagnostic moléculaire afin de faire état du type de mutation dont il est porteur. L’objectif de ce diagnostic est "de pouvoir prescrire au patient une thérapie ciblée, adaptée à la mutation à l’origine de son cancer", explique l'Institut Pasteur. Ce qui permet aussi d'éviter une chimiothérapie lourde et parfois inutile. 

Et au Maroc, la Fondation pour les sciences avancées, l’innovation et la recherche (MASciR) ne cesse d'innover. Après avoir lancé des tests PCR du Covid-19 et un test de diagnostic de l'hépatite C, la Fondation  a développé le tout premier kit de diagnostic moléculaire made in Morocco. 

Un kit réservé aux professionnels de santé

Capable d'analyser jusqu’à 96 échantillons à la fois en moins d’une heure, ce test innovant facilite l'identification du statut HER2 (récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain). Cette protéine se trouve naturellement à la surface des cellules mammaires et stimule leur croissance. Mais s'il y a une quantité excessive de protéine HER2, on dit que la tumeur est HER 2 positive. Dans ce cas, elle nécessite un traitement particulier, ciblant spécifiquement cette protéine.

"Ce nouveau produit nous permet de connaître rapidement et efficacement le profil biologique de la tumeur. C’est très important pour nous les chirurgiens. Cela nous permet de proposer un traitement ciblé et efficace à nos patientes", explique la Pr Raja Aghzadi, présidente fondatrice de l’Association marocaine de lutte contre le cancer. 

Réalisé à partir d'un prélèvement tissulaire de la tumeur maligne, ce nouveau test est destiné aux professionnels de santé qui pourront l'utiliser, après un diagnostic de cancer du sein. Présenté à l'occasion d'Octobre rose, ce test a reçu une autorisation de production par la ministère de la Santé. Il devrait donc bientôt faire son apparition sur le marché mais, pour l'heure, on ne connaît pas encore le prix de sa commercialisation.