Au sein de l’avion, le port du masque est obligatoire sur tous les vols RAM et les bagages cabines sont restreints à un sac pour enfant, un sac pour ordinateur et un sac à main.
Au sein de l’avion, le port du masque est obligatoire sur tous les vols RAM et les bagages cabines sont restreints à un sac pour enfant, un sac pour ordinateur et un sac à main.

Le Maroc se cloisonne pour se protéger des variants du coronavirus

Face au risque de propagation des nouveaux variants du Covid-19 sur le sol marocain, le royaume a pris la décision d'interdire, à titre préventif, l'accès au territoire national à de nombreux pays.

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le

Le Maroc se barricade doucement mais sûrement. Depuis l’identification de 24 cas touchés par le variant britannique, les autorités multiplient les mesures préventives. Après la suspension des liaisons aériennes entre le Royaume chérifien et l’Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle-Zélande en janvier dernier, le gouvernement a décidé d'interdire l'accès au territoire national aux ressortissants de cinq nouveaux pays. Il s’agit d’une suspension de vols depuis et vers l’Allemagne, la Belgique, les Pays Bas, la Suisse et la Turquie.

Cette mesure de restriction ne devrait durer que 15 jours. Mais elle pourrait être prolongée, selon l'évolution de la situation sanitaire dans chacun de ces pays. Pour l'heure, la France, l'Espagne ou encore l'Italie, des pays européens où les ressortissants marocains sont très nombreux, ne sont pas concernées par cette décision. Toutefois, selon les dernières rumeurs, le Royaume est prêt à suspendre ses liaisons aériennes avec tous les pays touchés par les variants pour se protéger.

L'heure est à la prudence

Pour contrer les variants du coronavirus, qui sont contagieux que la souche connue jusque là, de nombreux pays ont mis en place des restrictions très strictes qui vont jusqu'au confinement général. Afin d'éviter cette situation, le Maroc a notamment renforcé son plan national de surveillance génomique. Ce plan permet d'identifier et suivre les principales mutations du SARS-CoV-2, tout en séquençant les prélèvements des cas confirmés et des voyageurs internationaux. 

Si le corps médical tente de rassurer les Marocains en leur rappelant que les vaccins anti-Covid sont efficaces contre le variant britannique, l’heure est quand même à la prudence. Aujourd'hui, les autorités sensibilisent plus que jamais au respect des gestes barrières. D'autant plus que, ces derniers jours, les cas sont en baisse et la vaccination s'accélère... Ce qui peut entraîner une sorte de relâchement face au SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19.