Les artères de Casablanca n'ont jamais été aussi dépeuplées (photo d'illustration)
Les artères de Casablanca n'ont jamais été aussi dépeuplées (photo d'illustration)

Le Maroc prolonge l’état d’urgence d’un mois

Depuis quelques jours la question se pose, l’état d’urgence sera-t-il prolongé ? C’est chose faite ! Quid d'un second confinement?

Sabrina El Faïz
Rédigé le , mis à jour le

Alors que les rumeurs d’un second confinement vont bon train au Maroc, le gouvernement, qui s’est réuni ce jeudi 5 novembre à Rabat, a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire, et ce jusqu’au 10 décembre prochain.

Le Conseil de gouvernement a ainsi adopté le projet de décret portant sur la prolongation de l'état d'urgence sanitaire sur tout le territoire national. En bref, cela donne le droit aux gouverneurs et walis de prendre toutes les décisions juridiques nécessaires pour faire appliquer les règles de cet état d’urgence.

Ces mesures seront, d’ailleurs, appliquées en fonction de la situation épidémiologique de chaque province, commune ou préfecture.

Vers un second confinement ?

Après avoir vu le scénario français, bon nombre de Marocains prennent peur quant à un second confinement. Face à la forte croissance du nombre de cas Covid, (près de 6.000 cas et 82 décès au 4 novembre dernier), la thèse du confinement prend davantage d’ampleur.

Toutefois, les économistes préfèrent alerter : un second confinement pourrait être fatal pour les citoyens marocains, qui ont été nombreux à perdre leur travail lors de cette période désastreuse en termes de finances des foyers.

Finalement, ce sera à l’Exécutif de prendre cette décision.