Le Bénin renforce son dispositif sanitaire à l'aéroport de Cotonou

Une unité médicale d’urgence de soins, de surveillance sanitaire et d’assistance s'apprête à être installée à l'aéroport international Cardinal Bernardin Gantin.

Léonard Kabo
Rédigé le , mis à jour le
L'aéroport de Cotonou renforce sa gestion des risques sanitaires
L'aéroport de Cotonou renforce sa gestion des risques sanitaires

On l'espérait, c'est officiel ! Une unité médicale d’urgence de soins, de surveillance sanitaire et d’assistance (Umusa) s'apprête à voir le jour au sein de l'aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou. De quoi améliorer la surveillance des vecteurs et des maladies à transmission vectorielle dans cet aéroport ouvert au trafic international. 

"Cette unité est d'une importance capitale au regard des nombreux risques sanitaires que nous connaissons sur le plan mondial", explique le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurelien Agbenonci.

Améliorer la gestion et la prise en charge des urgences médicales

Selon Florentin Tchaou, Chevalier Grand Officier de Malte, Grand Prieur du Bénin, l'UMUSA aura différentes missions, dont notamment : la gestion et la prise en charge des urgences médicales, l’assistance sanitaires aux voyageurs, l’assistance au respect et à la mise en conformité du Règlement sanitaire international (RSI), l’assistance médico-légale aux services de la Douane et de la Police des frontières. 

‘’Le bien-être de nos populations est un souci permanent du Président de la République et de son Gouvernement. Et la capacité de réagir efficacement lorsqu’une urgence apparaît est le devoir de tout Etat sérieux" rappelle le ministre Agbenonci avant de s'engager à être "attentif à sa réalisation mais aussi à sa gestion efficace et à son maintien aux standards internationaux’’.