La sécurité sanitaire des aliments, c'est l'affaire de tous les Sénégalais

A l'occasion de la Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments, des experts sénégalais ont rappelé que les aliments impropres sont à l'origine de nombreuses maladies.

Barou Dembélé
Rédigé le , mis à jour le
Pour assurer la sécurité sanitaire des aliments, il faut les maintenir à bonne température
Pour assurer la sécurité sanitaire des aliments, il faut les maintenir à bonne température

Chaque année, une personne sur dix tombe malade après avoir ingéré un aliment préjudiciable à la santé. Les aliments préjudiciables à la santé nuisent particulièrement aux groupes les plus vulnérables: femmes enceintes, enfants de moins de cinq ans, personnes âgées et personnes immunodéprimées. Et le Sénégal n'est pas épargné. 

"La sécurité sanitaire des aliments, c’est l’affaire de tous. Chacun est en droit d’avoir accès à une nourriture qui pourra être consommée sans danger nutritif et en quantité suffisante", explique le Pr Diouf.

Les aliments impropres sont aussi responsables de nombreuses maladies, selon Pr Amadou Diouf, président du comité national du Codex Alimentarius. Ce dernier estime que ces aliments "peuvent causer 200 maladies qui vont de la diarrhée à diverses formes de cancers". 

Les enfants, les principales victimes

La sécurité sanitaire des aliments contribue à une croissance et un développement sains des enfants. Pour vivre dans un monde où les enfants ne souffrent d’aucune forme de malnutrition, il est nécessaire que ces derniers bénéficient d’une alimentation sûre, nutritive et diversifiée. 

Les enfants de moins de cinq ans supportent 40% du fardeau des maladies d'origine alimentaire et sont plus exposés à la malnutrition et à la mortalité causée par des aliments préjudiciables à la santé. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 149 millions d'enfants dans le monde sont d'une taille inférieure à la normale pour leur âge, et 45 millions d'enfants affichent un poids faible par rapport à leur taille. Lorsque les aliments ne sont pas sûrs, les objectifs nutritionnels sont inatteignables.