La position de l'andromaque fait partie des causes du mal de dos

La rhumatologue Joelle Mawaguia explique que certaines positions sexuelles peuvent être à l'origine du mal de dos.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le
De nombreuses Camerounaises souffrent d'un mal de dos
De nombreuses Camerounaises souffrent d'un mal de dos

Faire l'amour c'est bien, mais sans bobo c'est mieux. Selon la Dre Joëlle Mawaguia, chef service rhumatologie à l'hôpital Laquintinie de Douala (HLD), certaines positions sexuelles peuvent être à l'origine d'un mal de dos chez les femmes. 

Lors d'un symposium (congrès de spécialistes) organisé au HLD sur le thème du mal de dos chez la femme, la spécialiste a expliqué que le twerk ou la position de l'andromaque sont responsables d'un "glissement des vertèbres du dos". Ce qui entraîne une douleur qui peut toucher aussi bien les hommes que les femmes, selon la Dre Mawaguia."Celui qui est plus actif dans le rapport sexuel est celui qui utilise la région lombaire. Que ce soit l’homme ou la femme, il y aura un impact sur les articulations lombaires", précise-t-elle. 

S'adapter

Face à ce constat, l'idéal, selon la rhumatologue, est de s'adapter. "Le partenaire qui a déjà une colonne lombaire fragilisée doit être le moins actif lors des rapports sexuels", explique la spécialiste. 

Lire aussi : Les douleurs lors d'un rapport, l'épreuve de millions de femmes

Mais attention, le mal de dos n'est pas forcément lié à votre sexualité. Etant souvent très sollicité, cette partie du corps est fréquemment source de douleurs : elles peuvent être liées à une atteinte des disques intervertébraux qui appuient sur les nerfs de la colonne vertébrale (on parle de hernie discale), ou à des contractures musculaires, comme dans le torticolis ou le lumbago. C'est l'une des causes les plus fréquentes de lombalgie, des douleurs situées dans le bas du dos près des vertèbres lombaires. La déformation de la colonne vertébrale à cause d'une scoliose est également douloureuse. Selon la Dre Mawaguia, les lombalgies, le port de chaussures plates ou à talons (plus de 7 centimètres) et la sédentarité font partie des principales causes de mal de dos chez les Camerounaises.