Plus de 90 millions de personnes sont touchées chaque année par des maladies diarrhéiques
Plus de 90 millions de personnes sont touchées chaque année par des maladies diarrhéiques

Intoxication alimentaire : Marrakech dans le top 10 des villes à fort risque !

Voilà une étude dont le Maroc aurait pu se passer. La ville de Marrakech figure dans le top 10 des villes à fort risque d'intoxication alimentaire.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

Si Marrakech s'est rapidement imposée comme l'une des principales destinations touristiques au Maroc, un nouveau classement peu élogieux pour la ville ocre risque de changer la donne. On découvre ainsi que Marrakech occupe la 7ème place du top 10 des villes à fort risque d'intoxication alimentaire.

D'après ce classement établi par le site SickHoliday.com et les laboratoires Yorktest, 83 cas d’intoxication ont été recensés à Marrakech au cours de la période 2017-2018.  Un coup dur pour la perle du sud marocain qui a attiré 58% des Anglais visitant le Royaume en 2018, alors que le pays est aussi pointé du doigt pour ses émissions de dioxyde de soufre

Dans le reste de ce top 10 des villes où il ne fait pas bon de manger, on retrouve Punta Cana en République dominicaine, Antalya en Turquie, La Riviera Maya et Cancún au Mexique ainsi que Boa Vista et Sal, deux îles du Cap-Vert. La station balnéaire égyptienne Hurghada occupe la tête de ce classement avec 380 cas. 

Salmonelles et autres infections bactériennes

 

Chaque année, 550 millions de personnes dans le monde sont concernées par les maladies diarrhéiques causées par des denrées alimentaires insalubres, dont 220 millions d’enfants de moins de 5 ans. En Afrique, plus de 90 millions de personnes sont touchées par des maladies d'origine alimentaire. Et 137.000 personnes en meurent chaque année sur le continent, d'après les derniers chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Si les salmonelles font partie des quatre causes principales de maladies diarrhéiques dans le monde, elles sont aussi au coeur des plaintes faîtes par les touristes britanniques en visite à Marrakech. Ces derniers regrettent que les normes d'hygiène soient parfois insuffisantes et les aliments pas assez cuits. 

La capitale marocaine du tourisme n’est pas la seule à être épinglée pour intoxication alimentaire. De nombreux cas d’intoxication ont également été recensés dans les villes d’Agadir, de Rabat et Casablanca, de Safi et de Tanger. Comme quoi, le pays doit redoubler d'efforts en matière d'hygiène alimentaire.