Interdit en 2023, le whisky en sachet est toujours très prisé au Cameroun

Alors qu'il devait disparaître des marchés en 2022, le whisky en sachet est toujours vendu dans certaines rues de Douala. De quoi irriter les organisations qui se battent depuis plusieurs années pour son interdiction.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le
Le whisky en sachet tue au Cameroun
Le whisky en sachet tue au Cameroun  —  FOCACO

Sa vente est interdite depuis 8 ans pour des raisons de santé publique. Malgré tout, le whisky en sachet était toujours accessible, au grand bonheur de nombreux Camerounais.  Si l'échéance du 31 décembre 2022 avait été arrêtée par le gouvernement pour le retrait définitif de cet alcool nocif, certains commerçants continuent à en vendre. Pour preuve, la Fondation camerounaise des consommateurs (FOCACO) a saisi et brûlé, le 4 janvier dernier, des sachets de whisky. 

"Nous sommes en situation de légitime défense face à la mort de plusieurs de nos concitoyens. Vous voyez comment beaucoup sont affaiblis, beaucoup sont dans les hôpitaux. Nous avons procédé à la destruction de ces produits dangereux  interdits depuis 2014. Ces produits qui ne reçoivent pas les certificats de conformité  de l’Agence des Normes et de la Qualité. Donc, impropre à la consommation", a expliqué le président de la FOCACO, Alphonse Ayissi Abena. 

Lire aussile whisky en sachet en procès au Cameroun

Du méthanol en sachet ?

Vendu entre 100 à 150 francs CFA, le sachet de whisky est très abordable. Mais difficile de dire exactement la quantité d'alcool que contient le sachet, ni le degré, ni la composition exacte. Car généralement, il s'agit de whisky frelaté. 

Le plus inquiétant pour Ayissi Abena, c'est le vide juridique créé de facto par les moratoires successifs qui permet aux compagnies productrices d'échapper à tout contrôle. "Ils ne reçoivent pas de certificat de conformité et utilisent notamment du méthanol", assure le président de la FOCACO

L'alcool méthylique --ou méthanol-- est utilisé comme substitut de l'éthanol dans des boissons alcoolisées frelatées, un fléau dénoncé régulièrement par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans de nombreuses régions défavorisées du monde.