La Guinée se prépare pour la vaccination contre le coronavirus (Image d'illustration)
La Guinée se prépare pour la vaccination contre le coronavirus (Image d'illustration)

Grâce au réseau Covax, la vaccination contre le coronavirus devrait bientôt démarrer en Guinée

Alors que le Maroc s'apprête à lancer sa campagne de vaccination contre le coronavirus (Covid-19), la Guinée se prépare elle aussi à recevoir un vaccin anti-Covid.

Mamadou Oury Diallo
Rédigé le , mis à jour le

La Guinée prépare sa future campagne de vaccination ! La Grande-Bretagne est devenue, le 8 décembre, le premier pays à vacciner contre le coronavirus. Alors que le Maroc a annoncé sa volonté de lancer sa campagne de vaccination anti-Covid avant la fin d'année, le reste du continent africain s'y prépare. La Guinée a, de son côté, entamé des démarches afin de pouvoir bénéficier des vaccins contre le coronavirus.

Selon le directeur général de l'Agence nationale de la sécurité sanitaire, le Dr Sakoba Keita, c'est l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui va conseiller le pays sur quel type de vaccin choisir. "Nous attendons l'OMS pour délibérer sur les dossiers des candidats vaccins contre la Covid-19. D'ici la mi-décembre, l'OMS va nous donner des informations claires sur les vaccins susceptibles d'être sur le marché" a annoncé le Dr Keita.

Accès équitable

La Guinée a déjà adhéré au réseau Covax qui a la charge de mobiliser des fonds pour permettre aux pays membres d'obtenir les vaccins contre le coronavirus. La Guinée va bénéficier de ce financement, qui s'ajoutera à sa propre contribution, dont le montant n'est pas encore connu.

En attendant, l'Agence nationale de la sécurité sanitaire va organiser un atelier dans le mois en cours pour définir les équipes de travail, les lieux et les types de personnes qui pourront recevoir le vaccin. Et d'autres pistes de traitement semblent émerger : un médicament pourrait neutraliser la contagiosité du coronavirus ! Depuis la notification du 1er cas de coronavirus en Guinée le 12 mars 2020, le pays a enregistré plus de 15.000 cas confirmés, dont 76 décès.