Fuyant les vaccins anti-Covid, les Rwandais se déplacent en masse en RDC

Une centaine de Rwandais sont arrivés ces derniers jours en République démocratique du Congo en affirmant fuir la vaccination contre le Covid-19, souvent obligatoire dans leur pays.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le , mis à jour le
Plus de 42% de Rwandais sont totalement vaccinés contre le Covid-19
Plus de 42% de Rwandais sont totalement vaccinés contre le Covid-19  —  OMS

Le vaccin, c'est niet. Alors que le pass vaccinal est obligatoire au Rwanda pour accéder aux transports en commun, bars et restaurants, de nombreux Rwandais fuient le pays. Ils se déplacent par petits groupes en pirogues dans le sud de l'île d'Idjwi, située sur le lac Kivu, frontalier du Rwanda et de la RDC, au grand dam des autorités locales. "Nous avons déjà enregistré au moins 100" de ces personnes, a indiqué Karongo Kalaja, administrateur du territoire d'Idjwi. Avant d'ajouter que ces Rwandais "arrivent mais jusque là on ne connaît pas les vraies raisons pour lesquelles ils fuient leur pays". 

Ces Rwandais disent "fuir le vaccin contre le coronavirus", mais "on ne connaît pas leurs intentions", a commenté Idée Bakalu, président honoraire de la mutualité des ressortissants d'Idjwi, avant de préciser que les autorités de la chefferie avaient entamé des "démarches pour ramener ces gens chez eux". 

Une campagne de vaccination menée tambour battant

Depuis son lancement mi-février, la campagne de vaccination avance à un rythme impressionnant au Rwanda, qui a misé sur les différents vaccins d'AstraZeneca, Sinopharm, Sputnik V, Pfizer/BioNTech, Johnson & Johnson, Sinovac et Moderna. A l'heure où ces lignes sont écrites, plus de 42% des 13 millions de Rwandais ont déjà reçu les deux doses d'un sérum anti-Covid. "Le Rwanda est sur la bonne voie", l'a récemment encouragé l'Organisation mondiale de la santé (OMS).