La Première Dame du Burundi pousse la chansonnette pour lutter contre l'infertilité et ses clichés
La Première Dame du Burundi pousse la chansonnette pour lutter contre l'infertilité et ses clichés

Fertilité : Quand une Première Dame chante... pour éduquer les hommes !

Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi, a décidé de pousser la chansonnette pour lutter contre l'infertilité et ses clichés.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le

On ne s'y attendait pas ! Au Burundi, la Première Dame a sorti une chanson, baptisée Umukenyezi Arengeye Arengeye Kuvyara Gusa (A Woman is More than Just Giving Birth), pour sensibiliser contre la violence faite aux femmes infertiles. Le clip soigné de Madame Nkurunziza commence avec une scène de ménage entre une femme et son mari. Ce dernier refuse de manger et crache sur son épouse, tout en lui donnant des coups.

"Tu n'es d'aucune utilité dans cette maison. Ton ventre est toujours plein de haricots, alors que celui des autres femmes est rempli de bébés", lâche le mari à sa femme désabusée. C'est suite à ces propos que la Première Dame du Burundi est entrée en scène. Avec sa voix suave, elle chante "on n'est sûr de l'infertilité qu'après avoir vu le médecin. L'infertilité peut arriver aux hommes ou aux femmes"

Une ambassadrice au grand coeur

Dans une société patriarcale, telle que le Burundi, les couples se séparent souvent en cas d'infertilité. Et les femmes sont souvent accusées - à tort - d'être infertiles. Pour mettre fin à ses fausses croyances, "nous avons utilisé ce moyen pour aborder la question de l'infertilité avec un accent particulier sur l'infertilité masculine pour encourager les hommes à parler de leur infertilité et de rejoindre le parcours de la construction d'une famille heureuse avec leurs épouses", explique le Dr Rasha Kelej, directrice générale de la fondation Merck. C'est ainsi que la chanson de la Première Dame du Burundi rappelle que la "fertilité est une responsabilité partagée" et insiste sur le fait que "les femmes sont plus que de simples mères". 

Ambassadrice de "Merck Plus Qu'une Mère", une importante campagne de la fondation Merck dont l'objectif est d'améliorer l'accès aux soins, Madame Nkurunziza est connue pour ses nombreux engagements caritatifs. Mère de cinq enfants, elle en a adopté plusieurs autres.