Le Doubase C pourrait lutter contre le coronavirus (photo d'illustration)
Le Doubase C pourrait lutter contre le coronavirus (photo d'illustration)

Face au Covid-19, la RDC mise sur un médicament congolais

Alors que le coronavirus (Covid-19) continue de sévir en RD Congo, les autorités s'apprêtent à miser sur un médicament fabriqué localement : le Doubase C.

Badr Kidiss
Rédigé le

Et si le traitement contre le coronavirus (Covid-19) était congolais ? Présenté comme un éventuel remède contre cette maladie infectieuse par les autorités congolaises, le Doubase C est un médicament fabriqué à base d’extraits de plantes médicinales de la RDC. 

Produit par le laboratoire CREPPAT (Centre de recherche en phytothérapie, pharmacopée africaine et technologie pharmaceutique), cet antiviral serait capable de bloquer l'enzyme qui est à l'origine de la reproduction des virus.  Homologué depuis 3 ans par le Ministère congolais de la Santé contre le VIH et les hépatites virales, le Doubase C n'est pas commercialisé dans les pharmacies du pays. Pour lutter contre l'automédication, ce médicament "sera utilisé dans le milieu hospitalier" pour soigner les personnes atteintes par le SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19, explique le professeur Constantin Basengezi, chercheur au CREPPAT.

"Une soixantaine de patients guéris"

Toujours selon le professeur Basengezi, une soixantaine de patients positifs au nouveau coronavirus ont déjà été guéris par le Doubase C. Le chercheur du laboratoire CREPPAT explique aussi qu'avec Doubase C, les symptômes du Covid-19 disparaissent en l’espace de 24 à 48 heures. Quant à la guérison, elle est possible dans les 3 à 5 jours.  

Si les autorités se disent fiers de cette découverte, rien ne permet pour autant d'assurer que cette molécule anti-VIH soit aussi efficace contre le coronavirus. Il y a quelques semaines, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelait que la promotion de traitements qui n’ont pas été validés scientifiquement "peut mettre les populations en danger et les empêcher d’appliquer des mesures telles que le lavage des mains et la distanciation physique, qui pourtant sont des éléments cardinaux de la prévention de la Covid-19". A ce stade, la RD Congo recense 18.102 cas de coronavirus, dont au moins 596 décès.