La capitale Libreville pourrait être à nouveau reconfinée (photo d'illustration)
La capitale Libreville pourrait être à nouveau reconfinée (photo d'illustration)

Face au coronavirus, le Gabon se barricade à nouveau

Submergé par le coronavirus (Covid-19) et confronté à l'afflux des voyageurs, le Gabon a fermé toutes les frontières terrestres du pays pour une durée indéterminée.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

L'Afrique est particulièrement ébranlée par les variants du coronavirus. La Tunisie, le Sénégal, le Ghana ou encore le Gabon sont confrontés à un nombre élevé de nouveaux cas, poussant certains de ces Etats à prendre de nouvelles restrictions drastiques. Face à cette situation sanitaire jugée "extrêmement grave", le Gabon a décidé de fermer toutes ses frontières terrestres, quelques jours après avoir franchi le cap des 10.000 cas de Covid-19. 

Relativement épargné lors de la première vague du coronavirus, le Gabon s'inquiète de l'apparition des variants dans certains pays de la sous-région. Des lignées du Covid-19 qui peuvent expliquer la propagation rapide et soudaine de cette maladie infectieuse : s'il comptabilisait moins de 400 cas actifs en décembre dernier, le Gabon recense aujourd'hui plus de 1000 malades. 

Vers un reconfinement du Grand-Libreville ?

Autre facteur à avoir obligé le gouvernement à durcir sa stratégie de lutte contre le Covid-19, le relâchement dans l’application des mesures barrières. Alors que le port du masque est devenu anecdotique sur tout le territoire gabonaise, le ministre de l’Intérieur, Lambert Noel Matha a rappelé, fin janvier, que "le non port du masque sera sanctionné de 25.000 à 200.000 francs CFA". Les autorités ont aussi durci le couvre-feu qui démarre désormais à 20h pour être levé à 5h du matin au lieu de 22h à 5h du matin. 

Et selon les derniers bruits de couloir rapportés par nos confrères de GabonReview, un couvre-feu plus strict et un reconfinement du Grand-Libreville sont envisageables. A ce stade, le Gabon recense 11.129 cas confirmés, dont au moins 70 décès.