En Côte d'Ivoire, une campagne de vaccination pour protéger les soignants de la grippe saisonnière

La Côte d'Ivoire a lancé hier, lundi 7 décembre, sa campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. 15.000 doses de vaccin seront injectées aux soignants, en première ligne dans la lutte contre le coronavirus.

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le
Le personnel soignant est particulièrement à risque (image d'illustration)
Le personnel soignant est particulièrement à risque (image d'illustration)

Il n'y a pas que le coronavirus ! Même si la pandémie de coronavirus fait toujours rage, c'est loin d'être la seule menace pour la santé, surtout avec l'arrivée de l'hiver. Et les plus exposés, ce sont les soignants ! En Côte d'Ivoire, le gouvernement a donc lancé ce 7 décembre une campagne de vaccination contre la grippe saisonnière à destination du personnel de santé, qui lutte depuis des mois contre le coronavirus. 

Une première campagne avait déjà eu lieu au tout début de l'année 2020. Cette fois-ci, 15.000 vaccin seront injectés à des soignants de 35 districts différents, représentant au total 8 régions du pays. Le personnel du CHU de Treichville, de l’Institut National de Formation des Agents de Santé et de l’Institut National d’Hygiène Publique seront aussi bénéficiaires de cette campagne de vaccination. 

Protéger les soignants et leur famille

Les membres du personnel soignant sont soumis à de grands risques ! Il sont en contact avec des malades au quotidien et encourent donc un risque élevé de contamination, pour eux-même mais aussi pour leurs familles. Protéger les soignants c'est aussi protéger leurs proches !

En plus du risque sanitaire, la contamination du personnel soignant pose un vrai problème logistique : la grippe saisonnière peut être incapacitante ! Et trop de soignants malades entraîne un fort taux d'absentéisme, qui perturbe le bon fonctionnement du système de santé. Et cette année en particulier, la lutte contre le coronavirus nécessite une mobilisation maximale ! La campagne de vaccination, qui a débuté ce 7 décembre, se poursuivra jusqu'au 4 janvier prochain.