En Afrique subsaharienne, la pollution envahit les maisons !

Le rapport Global State of the Air 2020 analyse la qualité de l'air dans le monde. Les pays africains sont encore parmi les plus pollués de la planète. Et l'une des révélations de ce rapport, c'est que la pollution est partout, même dans nos maisons !

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le
L'utilisation de combustibles à l'intérieur est dangereux pour la santé (Image d'illustration)
L'utilisation de combustibles à l'intérieur est dangereux pour la santé (Image d'illustration)

La pollution est partout, y compris dans nos maisons ! C'est ce que révèle le rapport State of Global Air sorti en octobre : nos habitations sont extrêmement polluées, notamment à cause de nos façons de cuisiner. En Afrique subsaharienne, on utilise encore beaucoup le charbon, le bois, les résidus agricoles ou encore le fumier comme combustibles pour les fourneaux. Ces matières produisent énormément de fumée toxique, et sans un système d'aération efficace, cette pollution s'accumule dans nos maisons ! 

Le monoxyde de carbone et l'ozone s'avèrent les plus dangereux pour la santé, et les plus exposés sont les femmes et les enfants. Comme la cuisine et l'éducation des enfants restent des tâches principalement assumées par les femmes, ce sont elles qui respirent le plus ces fumées nocives. Et les conséquences peuvent être très graves. 

Un impact grave sur les plus petits

Respirer un air pollué est dangereux pour la santé ! On connaissait déjà certaines conséquences de la pollution sur l'homme : maladies cardiaques, cancers du poumon, pneumonies, infarctus... Mais le rapport State of Global Air révèle pour la première fois que la pollution de l'air joue un rôle clé dans la mortalité infantile. 

500.000 nourrissons sont morts dans leur premier mois de vie, suite à une exposition à un air pollué. L'inhalation de fumées toxique par la mère entraîne des naissances prématurées ou de bébés qui arrivent à terme trop petits, trop maigres et qui ne survivent pas. Les femmes enceintes et les jeunes mères doivent se tenir à distance des fourneaux pour se protéger, elles et leurs bébés ! 

Changer les habitudes 

Dans certains pays d'Afrique, jusqu'à 97% de la population utilise des combustibles dangereux pour la cuisine ou le chauffage. Parmi les pays les plus touchés, on compte la Centrafrique, le Soudan du Sud, le Rwanda, le Burundi, le Niger, le Mali Madagascar, la Tanzanie, l'Ouganda ou encore la Guinée Bissau. En conséquence, 4 milliards de personnes sont exposées à des fumées particulièrement toxiques au sein de leur habitation. 

Pour mettre fin à ces risques pour la santé, il faut changer en profondeur les habitudes ! Donner accès à la population à des installations de cuisine modernes, équipées de ventilations ou encourager la cuisine à l'extérieur, s'il n'est pas possible de se passer de combustibles dangereux... En changeant peu à peu ces façons de faire, plusieurs pays, dont la Chine, ont observé une baisse de la pollution à l'intérieur des habitations !