Deux camions algériens transportent des médicaments et des équipements pour aider la Tunisie contre le Covid-19
Deux camions algériens transportent des médicaments et des équipements pour aider la Tunisie contre le Covid-19

Durement touchée par le Covid-19, la Tunisie peut compter sur l'aide médicale de l'Algérie

Alors que la Tunisie est confrontée à une augmentation inquiétante du nombre de malades du Covid-19, le voisin algérien a décidé de lui venir en aide avec 11 tonnes d'équipements médicaux.

Massinissa Benlakehal
Rédigé le , mis à jour le

Alors que la Tunisie fait face avec effroi à l’épidémie de coronavirus (Covid-19), un pays d’environ 44 millions d’habitants lui envoie des médicaments et des équipements médicaux en renfort : l'Algérie. Samedi dernier, une caravane médicale a quitté l'Algérie en direction de Sakiet Sidi Youcef en Tunisie. 

Composée de onze tonnes de médicaments, équipements et moyens de lutte contre le Covid-19, cette aide médicale répartie sur deux camions devrait soulager les hôpitaux asphyxiés de Sakiet Sidi Youcef. Selon l'agence de presse algérienne qui cite Abdelhak Saihi, secrétaire général du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, "ce don intervient en commémoration du 63e anniversaire du massacre de Sakiet Sidi Youcef où le sang des  deux peuples s'est mélangé".

Une deuxième vague plus virulente

Alors que la Tunisie fait face à une deuxième vague plus inquiétante que la première, les mesures restrictives se font rares. Si les autorités avaient imposé la fermeture des frontières et un confinement très strict lors de la première vague, seul un couvre-feu est actuellement instauré pour freiner la propagation du Covid-19. Pourtant, la situation est beaucoup plus grave. 

A l'heure où ces lignes sont écrites, la Tunisie a le taux de mortalité le plus élevé du continent après l’Afrique du Sud. Et l'Algérie est le premier pays africain à soutenir Tunis. 

Trois unités de dépistage rapide

Mais n'est pas la première fois que la Tunisie bénéficie d'une aide médicale. Fin 2020, les autorités réceptionnaient un don coréen de trois unités mobiles de dépistage rapide du coronavirus (Covid-19).

Depuis, deux unités ont été installées à l’aéroport Tunis Carthage, au passage frontalier de Ras Jedir. La troisième unité sera bientôt mise en place au passage frontalier Melloula, entre la Tunisie et l'Algérie, selon la directrice de santé de base au ministère tunisien de la Santé, Dr Amel Ban Said