Drogues, santé mentale... L'interview Santé de l'artiste franco-togolais Asakura

Quelques semaines après nous avoir emmené à Bamako avec l'irréductible Sidiki Diabaté, le nouveau visage de la pop urbaine Asakura a bien voulu répondre à nos questions.

Badr Kidiss
Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Le rappeur franco-togolais Asakura
Le rappeur franco-togolais Asakura  —  Allo Docteurs

Il détonne. Avec ses refrains entêtants et ses mélodies entraînantes, il s'est rapidement fait un nom dans le rap jeu. Lui, c'est Asakaura, un jeune artiste franco-togolais qui a réussi à imposer sa patte et séduire un public grâce à son flow si particulier, sa voix grave et addictive. 

Alors que son dernier tube, Bamako, en featuring avec le chanteur malien Sidiki Diabaté fait danser toute la rédaction, Asakura a accepté de faire un saut à la rédaction pour répondre à nos questions. Ce fils d'un médecin n'a pas hésité à aborder des sujets sensibles dans cette interview, comme la santé mentale des artistes ou encore l'addiction aux drogues.

"On a l'impression que c'est notre personne qui est en échec"


A l'heure où la dictature des chiffres se fait de plus en plus pressante dans l'industrie musicale, Asakura a appris à gérer ses angoisses sur le tas. Mais cela ne l'empêche pas d'estimer que l'accompagnement des artistes pourrait être amélioré : "Quand notre produit ou notre musique est en échec, on a l'impression que c'est notre personne qui est en échec et que les gens font un rejet de nous. Je pense qu'il faudrait qu'en tant qu'artiste, on soit plus accompagné là-dessus".

Même si sa musique n'est pas trop revendicative et qu'elle n'a aucune aspiration contestataire, Asakura n'hésite pas à sensibiliser les plus jeunes sur les dangers de la drogue"Je ne bois pas, je fume pas, je n’ai jamais bu une goutte d'alcool, jamais fumé une cigarette. Et je n'aimerais pas que ma petite soeur ou que mon fils soient engrainés à consommer ce genre de substances, parce qu'ils ont vu ça dans un clip ou dans une série", nous confie le nouveau visage du paysage pop urbain français.