Covid : l'Afrique du Sud lance la vaccination des 12-17 ans

En Afrique du Sud, un tiers des adultes est aujourd'hui vacciné. Le gouvernement veut maintenant élargir la vaccination aux 12-17 ans.

AlloDocteurs Africa
AlloDocteurs Africa
Rédigé le , mis à jour le
Plusieurs campagnes de vaccination ont été interrompues en Afrique (photo d'illustration)
Plusieurs campagnes de vaccination ont été interrompues en Afrique (photo d'illustration)

L'Afrique du Sud va bientôt vacciner les enfants contre le Covid. Dès la semaine prochaine, les adolescents à partir de 12 ans pourront recevoir le vaccin contre le coronavirus. D’autres pays du continent, comme le Maroc, ont aussi lancé la vaccination des plus jeunes.

Le ministère de la Santé a également annoncé que les personnes présentant des problèmes d'immunité pourront bénéficier d’une troisième dose.

 "Nous sommes prêts à ouvrir la campagne de vaccination aux 12-17 ans, qui se trouvent pour la plupart en éducation secondaire", a affirmé le ministre de la Santé Joe Phaahla. Selon la loi sud-africaine, les enfants à partir de 12 ans n'ont que leur consentement à donner pour être vaccinés, sans nécessité d'une autorisation parentale.

Une campagne qui avance bien

A partir de mercredi, les enfants sud-africains pourront donc recevoir une première dose du vaccin de Pfizer. Une deuxième injection est prévue, mais seulement après une étude approfondie des éventuels effets secondaires, a précisé le ministre. 

Plus d'un tiers des adultes en Afrique du Sud, pays du continent le plus touché par le Covid-19, ont reçu au moins une dose de vaccin. Le pays a également mis en place un système de certification digitale de la vaccination, nécessaire pour participer à des réunions de masse, et notamment les événements sportifs. 

Concernant les personnes présentant des troubles de l'immunité, le ministre a indiqué qu'elles pourraient bénéficier de boosters vaccinaux, mais seulement sur recommandation médicale.