Le professeur Didier Raoult apprécie la stratégie gabonaise contre le Covid-19
Le professeur Didier Raoult apprécie la stratégie gabonaise contre le Covid-19 DR

Didier Raoult "impressionné" par la stratégie anti-Covid du Gabon

Le microbiologiste français, qui est devenu une personnalité mondialement connue depuis le début de la pandémie de Covid-19, a évalué la stratégie mise en place pour lutter contre la pandémie à coronavirus au Gabon.

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

Le revoilà. Après une première tournée au Sénégal il y a quelques mois, le professeur Didier Raoult était récemment de passage au Gabon. L'occasion pour le célèbre microbiologiste français, qui a promu un traitement contre le Covid-19 associant hydroxychloroquine et azithromycine dont l’efficacité a depuis été remise en cause par de nombreuses études, d'étudier la stratégie locale contre le coronavirus. 

Le professeur Didier Raoult en compagnie du ministre gabonais de l'intérieur, Lambert-Noël MATHA
Le professeur Didier Raoult en compagnie du ministre gabonais de l'intérieur, Lambert-Noël MATHA  —  Ministère de l'Intérieur du Gabon

Invité par le Centre international de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) lors d’un sommet scientifique consacré au transfert des microbes des grands singes vers l’homme, le professeur avoue qu'il a été "impressionné" par la prise en charge du Covid-19 sur le sol gabonaisAvant d'ajouter : "J'ai rencontré des ministres qui étaient d'un niveau inattendu. Ils étaient de très grande qualité, en termes de formation et d'intervention. A Franceville, j'ai été impressionné par la mise en place des outils qui dans certains laboratoires, étaient plus rapides qu'en France. En Février-Mars 2020, ils commençaient déjà à faire des tests de dépistage. Ils ont débuté les séquençages variants à partir du mois de Mai de la même année“, a constaté le professeur Raoult.

"Une vraie leçon du Gabon"

Celui qui s'apprête à quitter son poste de directeur de  l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection à Marseille salue "des gens qui ont un niveau technique incontestable et des capacités techniques qui me paraissaient être, en mai 2020, supérieures à pas mal de CHU français (…)" Avant d'estimer qu'il s'agit d'une "vraie leçon du Gabon“  face au Covid-19. 

Alors que le Gabon fait partie des rares pays africains qui misent encore sur l'association hydroxychloroquine et azithromycine, la fameuse " méthode Raoult", le professeur note que les résultats sont “très impressionnants sur le plan de la mortalité et de la guérison“.