A Tunis, on s'inquiète de l'éventuelle arrivée du coronavirus sur le territoire (Illustration)
A Tunis, on s'inquiète de l'éventuelle arrivée du coronavirus sur le territoire (Illustration)

Covid-19 en Afrique : La Tunisie se reconfine, le Niger rouvre ses frontières

Alors que la troisième vague de Covid-19 "s'amplifie et s'accélère" en Afrique, certains pays du continent se reconfinent. En même temps, d'autres décident d'assoupir les restrictions et rouvrir leurs frontières.

AlloDocteurs Africa
Rédigé le

Ça se complique ! Si le nombre de nouvelles infections continue de chuter dans le monde, seule l’Afrique connaît une augmentation du nombre de cas de Covid-19 semaine après semaine, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais la flambée ne concerne que quelques pays : cette semaine, la République démocratique du Congo (RDC), la Namibie et l’Ouganda ont enregistré leur plus haut nombre de cas hebdomadaires depuis le début de la pandémie.

A l'heure où la trajectoire des cas de Covid en Afrique est "très, très inquiétante" selon l'OMS, certains pays tentent de se barricader pour se protéger. C'est notamment le cas de la Tunisie, qui a levé la plupart des restrictions à l'approche de la saison touristique, à l'exception d'un couvre-feu de 22H à 5H. Alors qu'elle enregistre actuellement plusieurs dizaines de décès et plus de 2.000 nouveaux cas confirmés par jour, la Tunisie a décrété un confinement général dans quatre régions où le taux de contamination dépasse les 0,4%. Les gouvernorats de Béja (nord-ouest), Siliana, Zaghouan (nord) et Kairouan (centre) seront confinés pour une semaine, jusqu'au 27 juin, a précisé la présidence du gouvernement dans un communiqué publié sur Facebook dimanche. Avant d'expliquer que des campagnes régionales de dépistage et des centres d'isolement pour les cas positifs seront mis en place. 

Espoirs et inquiétudes

Un peu plus loin, nombreux sont les pays d'Afrique subsaharienne qui n'hésitent pas à rouvrir leurs frontières. C'est notamment le cas du Niger, qui après quinze mois de fermeture des frontières, a décidé de les rouvrir. Alors que les autorités ont récemment lancé une campagne de vaccination massive, elles estiment que "la situation est toujours sous contrôle". 

Mais ce constat est loin d'être partagé par l'Ouganda qui recense au moins cinq variants du Covid-19 sur son territoire. Ce qui expliquerait l'augmentation inquiétante du nombre de cas de contaminations dans ce pays d'Afrique de l'Est, ainsi que les nouvelles mesures de restriction annoncées contre l'épidémie de Covid-19, dont la suspension des déplacements à l'intérieur du pays pendant au moins six semaines, alors que le taux de contamination a atteint un niveau record dans ce pays d'Afrique de l'est.

Alors que la vaccination anti-Covid patine dans l'ensemble du continent africain, la troisième vague inquiète tous les gouvernements. Mais heureusement, l'espoir existe : une dizaine de pays participent au plus vaste essai clinique sur le continent pour trouver un traitement contre les formes graves du Covid-19.