Soignante marocaine (Image d'illustration)
Soignante marocaine (Image d'illustration)

Covid-19 : au Maroc, de nouvelles restrictions pour lutter contre la troisième vague

Au Maroc, le nombre de contaminations au Covid-19 grimpe. Pour endiguer cette flambée épidémique, les autorités viennent d'annoncer une nouvelle série de restrictions.

Alicia Mihami
Rédigé le , mis à jour le

Le Covid-19 continue de faire des dégâts. Alors que le Maroc avait progressivement assoupli ses restrictions, avec notamment la réouverture de ses frontières aériennes fin juin, le pays doit aujourd'hui faire face à une augmentation du nombre de cas de de Covid. Les autorités ont donc décidé d'instaurer dès hier soir un couvre-feu de 21h à 5h du matin. Les Marocains devront également restreindre leurs déplacements vers et depuis Casablanca. Même règle pour les deux grandes villes touristiques : Marrakech et Agadir, au sud. Seules les personnes munies d'un passeport vaccinal pourront s'y déplacer, à la condition de justifier d'un motif professionnel ou médical.

Les rassemblements de plus de 25 personnes seront également interdits et les hôtels limités à 75% de leur capacité d'accueil, a précisé le gouvernement. Et les mesures restrictives déjà en vigueur sont maintenues : interdiction d'organiser des obsèques et des cérémonies de mariage et de fêtes, limitation à 50% de la capacité d'accueil des transports publics, des cafés et des restaurants. 

Miser sur la vaccination 

La nouvelle vague provoquée par le variant Delta, plus contagieux, pousse de nombreux pays à revoir leurs restrictions. Au Maroc, une soixantaine de décès liés au Covid a été enregistrée pour la seule journée de mardi. En Tunisie, pays du Maghreb gravement touché, le taux de mortalité du Covid est l'un des pires au monde. Les Tunisiens ont dû faire appel à la solidarité internationale pour obtenir de l'oxygène et des doses de vaccin. 

Au total, le Maroc a enregistré plus de 642.000 cas, et près de 10.000 décès depuis le début des dépistages en mars 2020, selon un bilan officiel dévoilé mardi. Avec ses 36 millions d'habitants, le Royaume mise sur sa campagne de vaccination pour maitriser la pandémie. Plus de 14 millions de personnes ont déjà reçu la première dose du vaccin contre le Covid-19, et plus de 10 millions la deuxième dose.