Deux millions de doses du vaccin de Pfizer sont attendues en Tunisie (Illustration)
Deux millions de doses du vaccin de Pfizer sont attendues en Tunisie (Illustration)

Covid-19 : 39% des Tunisiens favorables au vaccin, selon une enquête

Une semaine après le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en Tunisie, beaucoup de personnes semblent encore réticentes à l'idée de se faire vacciner.

Massinissa Benlakehal
Rédigé le , mis à jour le

La vaccination contre le coronavirus (Covid-19) fait naître chez les Tunisiens des réactions bien contradictoires ! C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par le cabinet Tunisia Survey qui a ciblé près de 2.000 personnes. Selon cette enquête, moins de 40% des Tunisiens veulent se faire vacciner.

Alors que la campagne de vaccination contre le coronavirus en Tunisie concerne, pour le moment, le personnel médical et les personnes âgées de plus de 75 ans, la population reste en majorité réfractaire à la vaccination. Une situation qui pourrait s'expliquer par le manque d'informations autour de cette maladie infectieuse qu'est le Covid-19. Selon l'enquête de Tunisia Survey, 54% des sondés s'estiment mal informés. 

Les Tunisiens boudent Sinopharm

A l'heure où les autorités misent sur les vaccins Spoutnik V et Pfizer/BioNTech, la majorité des sondés ont une préférence pour le sérum développé par Pfizer. Toujours selon l'enquête, seulement 3% des Tunisiens voudraient se faire vacciner avec la piqûre salvatrice de Sinopharm. Pourtant, ce sérum semble avoir la côte chez les voisins marocains et algériens.

Pour accélérer la campagne de vaccination, les autorités appellent les citoyens à s’inscrire sur la plateforme Evax, pour se faire vacciner contre le virus, soit à travers Internet : www.evax.tn, le numéro vert : 80.10.20.21, ou bien le SMS : 85.355 ou *2021#. Mais à ce stade, seulement 41% des sondés se sont inscrits sur la plateforme Evax qui est dédiée à la vaccination anti-Covid. Un taux qui ne pousse pas le gouvernement à revoir son objectif de vaccination massive à la baisse. Rappelons que la Tunisie  ambitionne de vacciner 3 millions de personnes d’ici juin prochain, et espère atteindre les 50% de la population d’ici la fin de l’année.