Coronavirus : Un nouveau variant détecté en Tunisie

Un nouveau variant du coronavirus aurait été identifié sur le sol tunisien. De quoi pousser l'Algérie à fermer ses frontières avec la Tunisie.

Massinissa Benlakehal
Rédigé le , mis à jour le
La Tunisie fait face à une augmentation du nombre de contaminations au coronavirus (photo d'illustration)
La Tunisie fait face à une augmentation du nombre de contaminations au coronavirus (photo d'illustration)

Encore un nouveau variant ? Après les variants britannique, sud-africain, brésilien, américain, voici le tunisien ! Une nouvelle variation du Covid-19 aurait fait son apparition en Tunisie. Si l'exercice de séquençage et d’identification de cette nouvelle lignée présumée du coronavirus est toujours en cours, ce nouveau variant est suspecté chez deux patients positifs, un septuagénaire de La Marsa (banlieue nord de Tunis) et un jeune homme de 17 ans d’Oued Ellil (au nord-ouest de la capitale).

En parallèle, le directeur de l’Institut Pasteur, Hechmi Louzir, qui est intervenu sur les ondes de la radio Mosaïque FM, a expliqué que les analyses réalisées n’ont pas démontré un risque spécifique pour cette nouvelle lignée du coronavirus, que ce soit en termes de symptômes ou de vitesse de propagation.

L'Algérie ferme sa frontière avec la Tunisie

Pour l’heure, peu de données sont disponibles sur la contagiosité ou la dangerosité de cette mutation du virus, à l'heure où la Tunisie est le seul pays maghrébin à ne pas avoir lancé sa campagne de vaccination contre le coronavirus.  Mais selon les autorités sanitaires, cette nouvelle lignée du Covid-19 s'est sans doute propagée dans d'autres régions du pays. 

Face à cette situation, les autorités algériennes ont décidé le 23 février de fermer la frontière avec la Tunisie, et de suspendre les autorisations spéciales de passage terrestre. Une mesure préventive pour se protéger des variants, à l'image de celle instaurée récemment au Maroc.