Coronavirus : peut-il tuer nos enfants ?

Plus la pandémie de coronavirus s'accélère en Afrique, plus l'inquiétude monte. Alors que la plupart des écoles sont fermées, les enfants sont au coeur des préoccupations. Mais est-ce que le Covid-19 peut être dangereux pour les petits ? AlloDocteursAfrica fait le point avec vous.

Badr Kidiss
Rédigé le , mis à jour le
Même les enfants peuvent être infectés par le Covid-19 (Illustration)
Même les enfants peuvent être infectés par le Covid-19 (Illustration)

Ils ne peuvent plus aller à l’école ou jouer dans la rue, et ils n’ont pas revu leurs amis depuis plusieurs jours. Eux, ce sont les enfants. S'ils sont très peu à tomber malades, cela ne veut pas dire qu'ils ne contractent pas la maladie. 

Certes, le SRAS-CoV-2 (le virus responsable du Covid-19) ne fait souvent rien aux enfants mais, un enfant malade peut contaminer d'autres personnes plus âgées ou plus fragiles. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui a motivé la fermeture des écoles dans de nombreux pays qui font face à la pandémie de coronavirus. Si à ce stade, très peu d'enfants de 0 à 18 ans présentent des symptômes dûs à une infection au Covid-19, certains d'entre eux présentent de légers symptômes (toux et troubles respiratoires légers, par exemple).

Des exceptions qui confirment la règle

Selon une récente analyse, publiée dans la prestigieuse revue médicale Journal of the American Medical Association (JAMA), portant sur près de 45000 cas étudiés en Chine, environ 1% des malades (soit 416 enfants) ont moins de 10 ans. Mais à mesure que la pandémie avance, les cas de formes sévères de coronavirus chez de très jeunes patients commencent à se multiplier. Simplement parce que des centaines de milliers de personnes sont touchées et donc davantage d'enfants....

En Iran, l'agence de presse turque Anadolu a annoncé la mort d'un enfant de 6 ans des suites d'une infection au Covid-19, sans pour autant préciser si le défunt avait d'autres facteurs de comorbidité. Aux Etats-Unis, c'est une patiente de 12 ans qui s'est "battue pour sa vie" après avoir testée positive au Covid-19, selon les propos de la chaîne CNN. En France enfin, les autorités viennent d'annoncer la mort d'une adolescente de 16 ans, en précisant qu'elle avait été victime d'une forme sévère du virus "extrêmement rares" chez les jeunes.