Coronavirus : le Sénégal n’ouvre pas non plus ses frontières à l’Europe

Le Sénégal a annoncé mercredi qu'il ne rouvrirait pas son espace aux voyageurs en provenance de pays qui ne procèderaient pas de même avec lui.

La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
La rédaction d'Allo Docteurs Africa avec AFP
Rédigé le , mis à jour le
Le Sénégal a annoncé qu'il ne rouvrirait pas son espace aux voyageurs en provenance de pays européens (photo d'illustration)
Le Sénégal a annoncé qu'il ne rouvrirait pas son espace aux voyageurs en provenance de pays européens (photo d'illustration)

Le Sénégal se fait respecter en mettant les choses au clair. Le pays a annoncé mercredi qu'il ne rouvrira pas son espace aux voyageurs en provenance de pays qui ne procéderaient pas de même avec lui, après avoir été tenu à l'écart d'une réouverture par l'Union européenne de ses frontières.

"Suite à la décision de l'Union européenne de bannir le Sénégal de la liste des pays autorisés à voyager dans son espace, l'Etat du Sénégal a pris la décision suivante: le principe de la réciprocité sera applicable à tous les Etats ayant pris des mesures à l'encontre du Sénégal", indique le ministère des Transports aériens sur sa page Facebook. 

L’Union Européenne s’ouvre au Maroc et à l’Algérie

Le ministère ne fournit pas plus de précisions sur les modalités d'application de la mesure. L'UE a adopté mardi une liste de quinze pays, dont la Chine sous conditions, aux voyageurs desquels elle rouvrait ses frontières mercredi. Cette liste a été établie en fonction en particulier de critères épidémiologiques. Le Sénégal n'y figure pas contrairement au Maroc et à l’Algérie sur notre continent.​

La pandémie de coronavirus continue de progresser dans ce pays ouest-africain qui a déclaré près de 7.000 cas de contamination et 116 morts depuis le 2 mars. La liste européenne a cependant vocation à être révisée toutes les deux semaines. Le Sénégal a annoncé rouvrir son espace aux vols internationaux réguliers à partir du 15 juillet.