Le Cameroun a franchi la barre des 20.000 cas confirmés (photo d'illustration)
Le Cameroun a franchi la barre des 20.000 cas confirmés (photo d'illustration)

Coronavirus : le Cameroun choisit quatre vaccins

Le pays a choisi d'utiliser 4 vaccins dans sa campagne de lutte contre le coronavirus : Sinophram, AstraZeneca, Sputnik et Johnson. Un choix multiple pour plus de flexibilité et l’assurance de toujours avoir suffisamment de doses à disposition...

Arnaud Ntchapda
Rédigé le , mis à jour le

Le Cameroun ne veut pas se contenter d’un seul vaccin contre le coronavirus ! Le gouvernement a décidé d’acquérir quatre vaccins différents. Après Sinopharm, dont 200 000 doses sont injectées aux Camerounais depuis le 12 avril,  près de 2 millions de doses d’AstraZeneca sont attendues d'ici la fin du mois de mai. Les vaccins Sputnik V et Johnson & Johnson complètent la liste, avec une commande de 4 millions de doses passée au laboratoire américain Johnson & Johnson. La date de l’arrivée de ces deux derniers vaccins sur le territoire n’est pas encore connue.

Au Programme Élargi de Vaccination (PEV), on explique que le choix de multiplier les vaccins permet d’avoir toujours des doses en réserve. "En situation de pandémie, on ne peut pas se limiter à un seul vaccin, parce que les stocks que nous avons au Cameroun vont dépendre des stocks au niveau international. Avec plusieurs vaccins, on a la flexibilité d’abord dans le choix des vaccins et puis on est plus sûrs de la disponibilité, une fois la campagne lancée“, fait savoir le secrétaire permanent du PEV, le Dr Shalom Tchokfe Ndoula.  

20% de la population à vacciner

Cette nouvelle va à coup sûr ravir l’Ordre National des Médecins du Cameroun, qui a récemment réceptionné 1200 doses du vaccin Sputnik V. On sait que l'Ordre bat campagne aux côtés des pharmaciens, pour mener à bien la campagne de vaccination, le seul moyen d’arracher le monde des griffes du coronavirus à leurs yeux . 

Le gouvernement a, pour sa part, entamé une campagne de communication destinée à convaincre le plus grand nombre de citoyens  de se faire vacciner. Le ministre de la Santé publique et certains gouverneurs de régions ont montré l’exemple, en se faisant injecter en public, afin de rassurer une population souvent réticente à la vaccination. L’objectif à court terme est de vacciner au 20% de la population. Le Cameroun compte, à ce jour, plus de 60 000 de cas recensés et presque 1000 décès dus au coronavirus.