La pandémie de coronavirus continue de se propager en Algérie (photo d'illustration)
La pandémie de coronavirus continue de se propager en Algérie (photo d'illustration)

Coronavirus : l'Algérie s'apprête à augmenter sa capacité de tests du Covid-19

Alors qu'elle faisait face à un manque de tests PCR depuis l'apparition du coronavirus (Covid-19) sur son territoire, l'Algérie va muscler ses capacités de tests.

Badr Kidiss
Rédigé le

On l'espérait, le directeur de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) l'a officialisé : un appel d’offres a été lancé pour l’acquisition de plus de 250.000 tests PCR qui devraient être réceptionnés dans les prochaines semaines, explique le Dr Fawzi Derrar dans une interview accordée à l'agence officielle APS.

Depuis l'apparition du coronavirus sur le sol algérien, les autorités sanitaires ont testé au mieux 2.500 personnes par jour. Un chiffre qui reste faible, vu le nombre de tests réalisés chez le voisin marocain qui réalise chaque jour au moins 20.000 tests de dépistage de la Covid-19. Pour augmenter le nombre de tests réalisés sur le sol algérien, le patron de l'IPA a précisé que l'Institut Pasteur s'apprête à s'équiper de nouvelles machines qui lui permettront de multiplier ses capacités de dépistage par PCR par 2 ou 3.

Baisse de la demande de tests PCR

A l'heure où la propagation de l'épidémie de coronavirus semble ralentir en Algérie, selon les derniers bilans provisoires des autorités sanitaires, le Dr Derrar confirme "la baisse de la demande de tests PCR par rapport aux précédents mois".

Après avoir assuré que ces tests étaient disponibles sur l'ensemble du territoire national, le directeur de l'IPA a rappelé la stratégie adoptée par l’Algérie, et suivie dans plusieurs pays, en matière d’utilisation de tests PCR "en ciblant les cas symptomatiques, les cas contacts et les malades chroniques". A ce stade, l'Algérie recense 52.270 cas confirmés, dont au moins 1.768 décès et un peu plus de 36.500 guérisons. Au niveau continental, plus de 15,6 millions de tests de dépistage ont été réalisés depuis l'apparition du coronavirus en Afrique. A la date du 6 octobre, le continent est plus ou moins épargné par la Covid-19 avec environ 1.520.000 cas confirmés, dont près de 37.000 décès.