Coronavirus : L'Algérie accélère l'importation des tests PCR

Avec plus d'un millier de cas quotidiens depuis quelques semaines, la hausse des contaminations au coronavirus en Algérie a poussé les autorités à importer de nouveaux tests PCR.

Badr Kidiss
Rédigé le
Le test antigénique arrive en Algérie (photo d'illustration)
Le test antigénique arrive en Algérie (photo d'illustration)

Pour faire face au manque de moyens pour tester le coronavirus (Covid-19), l'Algérie a dû s’adapter. Alors que le pic de la seconde vague de l’épidémie du Covid-19 se profile à grands pas, les autorités multiplient leurs efforts pour disposer des réactifs nécessaires au dépistage de ce mal. "Des centaines de milliers de tests PCR devraient être importés dans les prochains jours", promet le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, à nos confrères de TSA.

Si les "stocks disponibles ont été rapidement épuisés à cause de la demande", le ministre a assuré que toutes les demandes d'importations des kits PCR ont "toutes réglées et traitées". 

Les tests antigéniques en approche

Pour remédier au manque de tests PCR et l'attente de leurs résultats, des tests antigéniques vont arriver en Algérie. Réalisés à partir de prélèvement dans les narines, les tests antigéniques n'ont pas besoin d'une analyse en laboratoire, contrairement aux tests RT-PCR.

Basé sur le même principe que les tests de grossesse, à savoir une bande qui se colore, le test antigénique est un nouvel instrument de dépistage qui repère les protéines du virus. De quoi permettre un résultat très rapide qui, s'il est positif, devra être confirmé par un test PCR. Le ministre Benbahmed a précisé que les opérateurs qui veulent disposer des tests antigéniques doivent se rapprocher de son département.