La situation épidémiologique de Biskra inquiète les Algériens (photo d'illustration)
La situation épidémiologique de Biskra inquiète les Algériens (photo d'illustration)

Coronavirus en Algérie : l'épidémie s'accélère à Biskra

Alors que la pandémie de coronavirus s'accélère en Algérie, la situation épidémiologique inquiète à Biskra. Entre manque de bouteilles d'oxygène et de tests PCR, comment la ville brave cette maladie infectieuse ? AlloDocteurs Africa vous dit tout.

Badr Kidiss
Rédigé le

Il y a de quoi s'inquiéter ! Si au début de l'épidémie sur le sol algérien, la wilaya (préfecture) de Biskra semblait être plus ou moins épargnée par la maladie à coronavirus (Covid-19), la situation a bien changé depuis. Selon le dernier bilan, on recense au moins 228 cas confirmés dans la wilaya. Même le corps médical est terriblement touché par cette maladie qui a fauché la vie de 3 médecins, le 6 juillet dernier. 

Mais face à l'afflux des patients, tous les hôpitaux de Biskra sont saturés. Certains d'entre eux, à l'image de l'hôpital Hakim Saâdane, manquent cruellement de bouteilles d'oxygène et de tests PCR. “C’est la prise en charge insuffisante, vu la pénurie de moyens matériels et humains, qui est toujours à l’origine de tous ces décès. L’hôpital enregistre un manque criant en personnel, nous ne pouvons pas exercer notre devoir comme il se doit, il est impossible de s’occuper de tous les malades en raison du manque d’effectifs”, raconte une des soignantes de l’hôpital Hakim-Saâdane à nos confrères de Liberté Algérie. Une situation qui a poussé les habitants de la région à manifester, ce 8 juillet, contre l’état des structures sanitaires et la prise en charge des malades de la Covid-19. Une manifestation qui coïncide avec la visite du ministre de la Santé dans la région. 

Vers un reconfinement ? 

Si le ministre de l'Intérieur a décidé de reconfiner partiellement 18 communes de Sétif, sud-est d'Alger, le wali de Biskra est à l'origine du reconfinement de 9 autres communes :  Tolga, Aïn Naga, Zeribet El-Oued, Doucen, Ouled Djellel, Sidi Khaled, Biskra, Chetma et Sidi Okba.

Selon les autorités, le non-respect des mesures barrières, dont certaines sont obligatoires à l'image du port du masque, est a principale raison de la progression de la Covid-19 sur le sol algérien. A ce stade, l'Algérie recense 16.879 personnes atteintes par le coronavirus (Covid-19), dont au moins 968 décès et 12.094 guérisons.